Actualités Basse Guinée Economie

A 85% des travaux, les vannes de Souapiti fermées

A Souapiti, les travaux de construction du barrage hydroélectrique évoluent sans fausse note. Il ne reste plus que 15% des tâches à accomplir avant la cérémonie officielle d’inauguration de ce bijou qui sera avec Kaléta les deux grands ouvrages du genre réalisés sous le magistère du président Alpha Condé. Ce lundi 26 août 2019, la cérémonie de fermeture des vannes s’est déroulée dans une ambiance bon enfant en présence des ministres de l’Energie, Cheick Taliby Sylla et de la Communication, Amara Somparé.

Cette fermeture des vannes, explique le ministre Taliby Sylla, implique une diminution automatique du volume d’eau du barrage de Kaléta situé en aval de Souapiti sur le fleuve Konkouré.  

«Avec la fermeture qu’on a effectuée, quelques minutes après, quand on est venu à Kaléta, le niveau d’eau avait déjà chuté. Les trois turbines tournaient, mais avec un débit diminué. En moyenne, on notait 170 MW, alors qu’il y a peu de temps, c’était 220 voire 230MW. Cela va diminuer, parce que tout simplement, la quantité d’eau qui a l’habitude d’arriver sur Kaléta va être réduite. Chaque turbine a besoin de 540m3 d’eau par seconde. Alors, ce qui va se passer, c’est que la quantité d’eau qui arrive va chuter. Cela va provoquer une faible production de l’énergie. Ce qui entrainera un déficit du courant électrique», précise le ministre Sylla qui  ajoute que ce déficit sera comblé par les centrales thermiques de Conakry.

Souapiti, plus grand que Kaléta !

Principalement constitué en béton compacté aux rouleaux et d’une hauteur maximale de 120m et 1148m de longueur, le barrage Souapiti est le plus grand jamais construit en Guinée. Il est équipé de 4 turbines pour une puissance totale de 450 MW et doté d’une retenue normale à la côte de 210m (SMK), avec un réservoir de 312 km² lui permettant de créer une chute brute de 100m environ.

Pendant que les travaux exécutés à 85% se poursuivent, l’actualité du barrage Souapiti est consacrée au pré-remplissage qui reste une étape importante pour l’atteinte d’un des principaux objectifs du projet, notamment la régulation des eaux pendant la saison sèche  en faveur de Kaléta. Et pour cause? Géographiquement, Soua-piti est en amont de Kaléta. Le pré-remplissage en question est un processus de stockage dans le réservoir de Souapiti d’un volume d’eau d’environ 1milliard 600 millions 300 mille mètres cubes destiné au soutien d’étiage à Kaléta pour la saison sèche 2019-2020 tout en assurant la restitution d’un débit minimal réservé à Kaléta pour la production d’énergie. L’eau stockée pendant la période des pluies précédentes est redistribuée à Kaléta en plus du débit entrant naturel pour assurer plus de stabilité et de régularité à la production de cet aménagement durant la saison sèche. Celles suivantes étant prises en charge par Souapiti rendu opérationnel.

L’énergie ainsi produite sera évacuée par une ligne aérienne de 225 KV de 6 km, pour l’interconnexion avec Kaléta.

Bonne nouvelle.

Le directeur général de la Société de gestion et d’exploitation de Souapiti (SOGES), Amara Camara, rassure : «Le génie civil est quasiment à 90%. Pour ne pas officiellement donner une nouvelle date, mais il faut s’attendre la fin des travaux du génie civil vers la fin de l’année. Les travaux d’hydroélectricité mécanique sont à 55%, et tous les principaux équipements d’hydro-électricité mécanique sont livrés et assemblés, presque tous montés ».

A travers la réalisation de Souapiti avec ses 450 MW financée à hauteur de 1,4 milliards de dollars US par la chinoise Eximbank et exécutée par la compagnie China water electric (CWE),  et Kaléta pour 240 MW, le régime Alpha Condé se rapproche davantage de sa projection: celle d’atteindre 1 200 MW, avec la réalisation prochaine des barrages d’Amaria et de Fomi.

Par Le Populaire

Related posts

L’autre face cachée du double scrutin du 22 mars 2020: La marchandisation des militants de l’opposition

Diallo Tidian

Les six chantiers qui attendent Koulibaly Oumar Saïd, le Moise de l’Economie numérique guinéenne

Diallo Tidian

Troisième mandat La messe serait-elle dite ?

Diallo Tidian

Leave a Comment

1 TIME OFFER !

OFFRE SPÉCIALE RENTRÉE : Profitez de -30% sur votre abonnement de 1 an sur le Populaire guinée Digital

Abonnez-vous !