Le Populaire
Actualités Conakry Guinee Politique Sociéte

Abdoulaye Conté donne la particularité de la commémoration des pendaisons du 25 janvier

Dans quelques jours, il sera commémoré la Journée des pendaisons et des assassinats  du 25 janvier 1971 en Guinée. Le secrétaire exécutif de l’Association des victimes du Camp Boiro (Avcb) , Abdoulaye Conté, explique le sens historique particulier donné à l’évènement cette année.

« Cette année nous avons voulu que cette commémoration soit particulière,  en ce sens que nous allons organiser des témoignages pendant les premières  semaines du mois de janvier jusqu’au 25 du mois, il va y avoir des témoignages de victimes directes ou d’enfants de victimes, sur les faits, sur ce que constituent les tueries perpétrées par le régime du Pdg-Rda et son président Ahmed Sékou Touré dans les différents camps de la Guinée, plus principalement au camp Boiro ».

En termes clairs, le secrétaire exécutif de l’association des victimes souhaite que la commémoration de cette année ait «  une approche pédagogique à l’endroit des jeunes, des enfants, des adultes, qui ne savent pas ce qui s’est réellement passé durant cette période. Afin que chacun sache aujourd’hui la vérité qui a conduit, qui a poussé les gouvernants de l’époque à tuer tant de guinéens en toute illégalité. Cette pédagogie-là, nous avons décidé finalement, et c’est celle-là que nous allons suivre et, ça va commencer cette année et les années qui vont suivre ».

  1. Conté rappelle que les victimes du camp Boiro réclament toujours« la réhabilitation des victimes ». Ainsi que la mise à« disposition des enfants et des parents des victimes » de la trentaine de sites « de charniers » répertoriés à travers la Guinée.

Le camp Boiro, actuel camp Camayenne, a été mis à la disposition de l’Association. M. Conté appelle les autorités à faire en sorte que « cette décision soit officialisée et que désormais, ce camp puisse être un lieu de mémoriel ».

  1. Conté souhaite également que soient restitués« aux familles victimes leurs biens confisqués par  les dignitaires du régime Sékou Touré (…) encore entre les mains de l’Etat ».

Par Léon Kolié

Related posts

Education : la Grèce octroie l’asile à un étudiant Guinéen admis à Sciences Po Paris

Diallo Tidian

Aminata Touré et les autres maires de Conakry ont signé avec Enabel

Diallo Tidian

Voici pour quoi envoyer le dossier 28 septembre à la Haye….