Vous êtes ici : Accueil » Blog » Affaire Air Guinée: la CRIEF laisse Mamadou Sylla Futurelec rentrer chez lui.
ActualitésConakryEconomieGuineePolitique

Affaire Air Guinée: la CRIEF laisse Mamadou Sylla Futurelec rentrer chez lui.

Convoqué à s’expliquer dans le dossier Air Guinée, le patron de Futurelec holding, acquéreur d’avion appartenant à la défunte compagnie nationale Air-Guinée, a été entendu mercredi 20 juillet par les magistrats de la CRIEF (Cour de répression des infractions économiques et financières) dont le siège se trouve à Kaloum en centre-ville de Conakry.
Après son audition, Mamadou Sylla n’a pas été placé en détention provisoire par la CRIEF. Il a regagné son domicile de Dixinn-bora en banlieue de Conakry.
L’accusation
Homme d’affaires classé parmi les grands milliardaires guinéens, M. Sylla, patron de la holding Futurelec  et aussi leader de l’ UDG (Union pour le développement de la Guiné) et ancien député à l’Assemblée nationale.
Sous le régime du general Lansana Conté,  le nom de sa holding tentaculaire a  bénéficié de plusieurs marchés de l’Etat. Elle a été citée par les médias dans le scandale financier dit des « Bons de caisse » de la Banque centrale de Guinée portant sur un montant de 22 millions de dollars.
Lancien Premier ministre, Cellou Dalein Diallo, ministre en charge des Transports au moment des faits, est accusé dans le même dossier. La CRIEF lui reproche d’avoir enfreint aux règles de passation de marchés , d’enrichissement illicite, et détournement d’un montant de 5 millions de dollars dans l’affaire Air Guinée. Des accusations que nient Mamadou Sylla et Cellou Dalein Diallo.
Par Diallo Alpha 

Related posts

La rentrée judiciaire confiée à l’Association des magistrats: Une première en Guinée

Diallo Tidian

Nabaya a de solides soutiens à Dubréka

Diallo Tidian

De quoi je me mêle ?

Diallo Tidian