Le Populaire
Actualités Conakry Guinee Sociéte

Aider les femmes à garder leur dignité en milieu carcéral: le nouveau credo d’Anita Traoré

Célèbre pour ses actions en faveur de l’Association des Jeunes Guinéens de France (Ajgf), cette belle d’ébène est en quête de soutiens pour assurer le minimum vital et contribuer à l’hygiène des femmes en détention dans les prisons guinéennes au nom de l’Association chance et protection pour toutes (Acppt).

Fondatrice et présidente de l’Acppt (Association chance et protection pour toutes), cette belle d’ébène mérite de porter les prestigieux prénom et nom Anita Traoré. Et lorsque l’on ajoute le bilan de ses équipes dans l’hexagone, ainsi que dans son pays d’origine, depuis la création de l’Acppt en 2014, il est aisé de souligner que cette guinéenne d’origine est une belle âme créée par le bon Dieu pour servir la bonne cause.

Anita Traoré est la Fondatrice et présidente de l’Acppt (Association chance et protection pour toutes)

Dieu faisant bien les choses, l’Ong d’Anita a plusieurs cordes à son arc. C’est certainement l’une des raisons qui ont aidé les membres de son équipe à se faire congratuler pour avoir été au premier rang dans l’atteinte des objectifs assignées à cette Ong durant les mois passés, malgré la covid-19.

«Grâce à nos dynamiques représentatives, nous avons pu piloter plusieurs projets (…). Nous remercions infiniment toutes celles et ceux qui ont contribué pour nous permettre de préparer et de distribuer des repas chauds auprès des sans-abris, des personnes handicapées, des femmes et enfants dans le besoin », sans compter les lots de fauteuils roulants, de béquilles, et de matériels nécessaires et de premiers soins distribués. Tel est l’essentiel du message de félicitation et d’encouragement envoyé récemment par Anita à ses collaborateurs.

Kits d’hygiène pour Conakry

Dans les prochains jours, cette féministe active, audacieuse, ambitieuse et éprise de justice sociale, va conduire l’Acppt vers les femmes détenues dans les prisons de la capitale guinéenne. Avec l’aide et le soutien des bienfaiteurs, il sera livré un don de kits d’hygiène aux femmes incarcérées. Chaque « kit sera composé de 3 protections menstruelles réutilisables durant une année, de savon et d’un bidon de Sur’eau », indique Anita. Le prix du kit est estimé à 90.000 FG. Anita Traoré motive les bonnes volontés à se donner «la possibilité d’acheter un ou plusieurs kits auprès de l’Acppt pour aider des femmes à garder leur dignité en milieu carcéral».

L’Acppt est dans la dynamique de la lutte contre l’excision, la promotion de l’égalité des chances en garantissant le minimum vital pour toutes.

Dans ce sens, l’Ong envisage de collaborer avec Audacity For Africa, La Fraternité Guinéenne et d’autres fondations et Ong pour apporter sa contribution à la lutte contre le cancer de seins.

Par Ahmed Tidiane Diallo

 

 

 

 

 

 

 

Related posts

Madiambal Diagne de l’Upf «pour l’allocation d’une aide exceptionnelle aux médias»

Diallo Tidian

Souleymane Diallo placé sous contrôle judiciaire : N’Doye Sadibou réagit, « il n’y a pas de démocratie sans liberté de presse… »

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

La reprise (annoncée) des manifs de l’opposition fait peur

Diallo Tidian