Actualités Art & Culture Conakry Guinee Ratoma

Alpha’O. Le VIP de la mode

L’homme savait vendre le textile et de la mode guinéenne hors de ses frontières. Partout, grâce à un carnet d’adresses bien fourni, Alpha’O trouvait toujours le bon événement et la bonne destination pour présenter une collection de Made in Guinea. Il a contribué ainsi à promouvoir les mannequins et les jeunes stylistes à travers ses initiatives dont le Concours Top model, le Concours Jeune Styliste, la Nuit de la mode guinéenne, et le célèbre Festival international de la mode guinéenne qui illustre son abnégation et sa qualité d’ambassadeur de la mode guinéenne. A travers ces événements, la Guinée lui doit beaucoup.

La présence à ses obsèques d’une délégation gouvernementale conduite par le ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow illustre la dimension nationale de l’homme. C’est peu dire qu’il était le leader sinon l’un des rares couturiers et stylistes de grande renommée ayant valorisé le Made in Guinea sur les grands podiums internationaux.

Un couturier fort talentueux

Il était un couturier fort talentueux. Ses créations uniques. Ses habits s’arrachaient comme des petits pains. Sa maison de couture Alpha’O Fashion a habillé des candidates de Miss Boro, Miss Conakry de Cis’s Com et de Miss Guinée France (de l’Association des jeunes guinéens de France). Mannequin et présentateur de collection, Alpha’O avait l’avantage de représenter régulièrement la Guinée au Festival international de la mode africaine (Fima) initié par Alphadi au Niger.

Il était aussi du rendez-vous de la Bamako Fashion Week. Dakar Fashion Week était dans son agenda. Le Festival de la Mode et du Mannequinat Africain au Benin, le défilé dédié aux expatriations de Barcelone, tout comme le Black Fashion Week en Espagne, ou encore le très prisé Africa Fashion Reception de Paris, dans la ville rêvée de la mode planétaire. Alpha’O était un innovateur.

Il était un perfectionniste. Sa griffe était comme sa marque novatrice. Partout, sur tous les toits du monde et sur tous les podiums où se célèbrent les meilleurs des meilleurs, à tous les grands rendez-vous professionnels de la mode, Alpha’O arborait fièrement le tricolore guinéen, en véritable ambassadeur.

Par Ahmed Tidiane Diallo

Related posts

Lettre ouverte aux personnalités politiques de l’opposition guinéenne: De la survie de l’opposition et du FNDC face enjeux futurs

Diallo Tidian

”Pays de merde” : 54 pays africains réclament des excuses à Donald Trump

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

Mines : Saadou Nimaga, la boussole des réformes

Diallo Tidian

1 TIME OFFER !

OFFRE SPÉCIALE RENTRÉE : Profitez de -30% sur votre abonnement de 1 an sur le Populaire guinée Digital

Abonnez-vous !