Le Populaire
Actualités

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DES POLITIQUES ET STRATÉGIES DE DSSR EN AFRIQUE DE L’OUEST ET EN AFRIQUE AUSTRALE : Tout sur le Forum municipal organisé à Coyah

La Coalition nationale des organisations de la société civile pour la promotion de la planification familiale a organisé un forum public municipal à Coyah le samedi 7 septembre 2019 avec un financement de Amplifychange.

Avec 50 participants, ce forum avait pour objectif de procéder à l’analyse des indicateurs des Droits à la Santé sexuelle et reproductive (DSSR) sur la base des statistiques, des études menées dans le cadre du projet et de l’expérience des participants, de discuter des problèmes structurels et opérationnels et des défis du secteur dans le contexte de la municipalité. Et aussi de formuler des recommandations à l’endroit des autorités compétentes au ni-veau national (district sanitaire, municipalité, direction régionale et nationale, ministère), des forums régionaux et des institutions sous régionales (Organisation Ouest Africaine de la Santé – OOAS – et Direction régionale de UNFPA à Dakar) pour soutenir les efforts de plaidoyer de haut niveau menés par la Coalition régionale des Organisations de la Société Civile pour le repositionnement de la planification familiale (OSC/PF) au Mali, en Guinée, au Burkina Faso et au Niger.

Ces forums publics municipaux, nationaux et régionaux portent les voix et les expériences des organisations de la Société civile vers les décideurs politiques en vue de favoriser des campagnes et des plaidoyers pouvant influencer les politiques sur les DSSR à tous les niveaux.

Cela fait suite à une proposition de projets soumis par 6 structures évoluant dans la promotion de la Planification familiale (PF), dans l’éducation et dans l’humanitaire. A savoir, le Conseil et Appui pour l’Education à la Base (CAEB), la Coalition régionale des OSC/PF pour l’Afrique de l’ouest francophone, l’Humanité & Inclusion (HI) et d’Ebenezer International (EI).

Le projet donne surtout l’opportunité aux organisations membres du consortium de faire des plaidoyers et mettre en œuvre des activités de renforcement des capacités des coalitions visant à élaborer des politiques et des stratégies DSSR dans quatre pays d’Afrique subsaharienne en Afrique de l’Ouest: Mali, Niger, Burkina Faso et Guinée. Avec des visites d’expérience et des études dans trois pays de l’Afrique Australe que sont le Malawi, le Zimbabwe et l’Ouganda.

Le consortium collabore avec les coalitions de la Société civile, les institutions régionales (UNFPA, OOAS, CEDEAO, SADC) et les autorités gouvernementales en Afrique de l’Ouest et en Afrique Australe pour créer une synergie des efforts nationaux et régionaux de plaidoyer et de lobbying.

S’inscrivant dans la mise en œuvre du projet sousrégional sur les DSSR en Guinée, au Burkina Faso, au Mali et au Niger, ce forum organisé par la Coalition des organisations de la Société civile pour le repositionnement de la planification familiale en Guinée vise spécifiquement à analyser les indicateurs en Droit sexuel et Santé reproductive sur la base des statistiques de la préfecture de Coyah et les résultats des études menées dans le cadre du projet et qui ont été présentés au cours du forum.

La présidente de ladite Coalition, Dr Bintou Bamba, a laissé entendre que la tenue de ce forum entre dans le cadre de renforcement des capacités des acteurs de la Société civile dans la promotion de la planification familiale pour les amener à formuler des recommandations à l’endroit des autorités compétentes au niveau national et sous régional. Afin de soutenir les efforts de plaidoyer et de renforcement des capacités de la Coalition régionale des OSC/PF en Afrique de l’Ouest.

Le préfet de Coyah, Dr Ibrahima Barbosa Soumah, a mis un accent particulier sur les droits à la santé sexuelle et reproductive pour chaque individu avant d’assurer que ceci représente une préoccupation majeure autant pour les gouvernements, les institutions que pour les ONG.

C’est pourquoi, a-t-il ajouté, le Mali, le Niger, la Guinée, le Malawi et le Mozambique ont signé et ratifié un certain nombre de traités sur les droits des femmes et les droits de l’homme, dont la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF), le Programme d’action de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) et la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatif aux droits des femmes en Afrique autrement appelé Protocole de Maputo.

Par la même occasion, le préfet a invité toutes les parties prenantes à agir avec responsabilité et détermination pour que la Guinée qui est pionnière dans la région en matière de loi sur la Santé sexuelle et reproductive (SSR), soit aussi une référence quant à son application.

Par la suite, il s’est engagé à soutenir la Coalition dans la mise en œuvre dudit projet dans la préfecture de Coyah pour le bonheur des populations.

A Coyah, les différentes présentations ont permis aux participants d’avoir des discussions approfondies sur les problèmes structurels et opérationnels et sur les défis du secteur DSSR dans la municipalité en vue d’identifier les obstacles et de formuler des recommandations à l’endroit des différentes autorités au niveau préfectoral, national et sousrégional.
Par Le Populaire

Related posts

En Guinée, l’avocat Hamidou Barry salue l’initiative de « diagnostiquer les maux dont souffre la machine judiciaire »

Diallo Tidian

Libre Tribune de l’Ambassadeur Henshaw sur le COVID-19

Diallo Tidian

Plus de 30.000 visiteur déjà sur le pavillon de la Guinée à l’expo 2020 Dubai

Diallo Tidian

Leave a Comment