Le Populaire
Actualités Afrique Conakry Guinee Politique

Cellou Dalein Diallo attaqué dans son honneur et dans sa dignité

Exproprié de ses biens immobiliers, poursuivi en justice, et insulté dans son honneur, dans sa dignité et dans l’estime où le tient la communauté nationale et internationale, le principal leader politique guinéen (sur la photo) mène la riposte depuis sa tournée à l’étranger.

Le chef de l’opposition poursuit sa tournée internationale ponctuée de meetings, d’opérations de plaidoyers, de visites, de concertations et de consultations. Cette tournée est la suite de son mémorable meeting de Banjul en Gambie où Cellou Dalein Diallo a répondu aux préoccupations des militants, sympathisants et alliés de sa formation politique sur l’avenir de la lutte pour la démocratie dans le pays sous la junte militaire qui a balayé le régime du 3e mandat le 5 septembre 2021.

Sur la situation actuelle qui prévaut en Guinée il rassure chacun et tous que pour ce qui est du dossier judiciaire ouvert à contre lui à la CRIEF (Cour de répression des délits économiques et financiers), son «moral est bon » et il est plus que jamais « déterminé aujourd’hui encore plus qu’hier à combattre l’injustice » du système civilo-militaire du régime militaire en place depuis le coup d’Etat du 5 septembre 2022.

Dans le viseur

Dans le viseur de la junte, Cellou Dalein Diallo est cité dans l’affaire vente de la compagnie nationale Air Guinée et dans d’autres dossiers d’enrichissement illicite. Le leader politique – qui a été ministre et Premier ministre sous le régime du général Lansana Conté – affirme être blanc comme neige dans le dossier particulier de la vente d’Air Guinée à l’homme d’affaires Mamadou Sylla. En ce qui le concerne, le leader politique Cellou Dalein Diallo se dit prêt « à (se) battre pour l’instauration de la démocratie et de l’État de droit ».

Élections inclusives

Toute chose qui passe par une transition militaire organisée dans un délai raisonnable et devant se terminer par l’organisation d’élections présidentielles inclusives et transparentes sous la supervision des institutions supranationales. Pour réussir ce pari, « il faut un cadre juridique et réglementaire, c’est-à-dire, une constitution, un code électoral, un organe de gestion des élections qu’on définit » ensemble avec toutes les parties prenantes du processus réclame Cellou Dalein Diallo.

« Après (cette étape), sur le plan technique, il faut un fichier, il faut du matériel, il faut des urnes, il faut des bulletins», insiste le leader politique qui est attendu aux Etats-Unis et au Canada dans le courant de cette semaine pour un séjour dont le programme s’étale du 14 au 26 juin 2022.

Étapes de la tournée nord-américaine

Aux Etats-Unis, il séjourne du 14 au 17 juin dans l’Etat de New-York. Du 17 au 20 juin, il sera l’hôte des guinéens de  Montréal au Canada. Son retour aux Etats-Unis est prévu le 20 juin. Une séance de travail avec les responsables de l’Ufdg le 23 juin, des visites et des actions politiques concrètes à développer jusqu’au 24 juin en faveur du retour de l’ordre constitutionnel en Guinée. Si le programme reste inchangé, du 24 au 26 juin, Cellou Dalein Diallo présidera deux meetings géants à Atlanta avant de rentrer à Paris en France pour d’autres rendez-vous.

Par Le Populaire

Related posts

En Guinée, le problème est d’ordre éthique et moral

Diallo Tidian

Les Etats-Unis sonnent la fin de la récréation : la date ou rien

Diallo Tidian

Nouvelle constitution avec 91,59 % des voix : Poutine tresse des couronnes à Condé

Diallo Tidian