Actualités Afrique Conakry Guinee Politique

Communiqué mobilisons-nous pour la libération de Khaled Drareni

Paris, le 15 septembre 2020 – Apprenant la condamnation en appel ce mardi 15 septembre 2020 de notre confrère algérien Khaled Drareni à deux ans de prison ferme pour un « crime » qu’il n’a pas commis, la Section France de l’UPF (Union de la Presse Francophone) appelle tous les journalistes de bonne volonté et l’opinion publique internationale à se mobiliser pour la libération de notre confrère injustement poursuivi et arbitrairement condamné par une justice aux ordres du régime.

Incarcéré depuis le 29 mars dernier et accusé d’« incitation à attroupement non armé » et d’« atteinte à l’unité nationale », Khaled Drareni (40 ans) est en réalité devenu le symbole d’une liberté d’expression ouvertement et quotidiennement bafouée en Algérie.

« Je suis un journaliste et non un criminel. Je n’ai fait que mon métier », n’a-t-il cessé de plaider durant son procès qui n’avait aucune justifiction sérieuse. Sa condamnation en appel prouve aujourd’hui l’odieuse volonté des autorités algériennes de le faire taire.

Excellent journaliste, le fondateur du site d’information en ligne « Casbah Tribune » est également le correspondant en Algérie de la chaîne de télévision francophone TV5 Monde et de l’organisation « Reporters Sans Frontières ». En parteneriat avec ces organisations, l’UPF doit donc se mobiliser pour exiger que le Ministère française de l’Europe et des Affaires étrangères et les instances compétentes de l’Union européenne fassent pression sur les autorités algériennes et réclament au plus vite sa libération.
Notre inlassable détermination à dénoncer le procès politique qu’on lui fait peut contribuer à cette prise de conscience. Mobilisons nous pour sa libération !

Bruno FANUCCHI
Président
U.P.F. France – Adresse postale : 6 villa Saint Charles 75015 Paris
Courriel : [email protected] – Site internet : http://www.presse-francophone.org

Related posts

Sidya Touré : Si les fossoyeurs de la Constitution n’arrivent pas à faire le référendum, ils passent au plan B

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

Lamarana Petty Diallo, avocat-défenseur de l’alternance : «Le Fndc est le réceptacle des déceptions, des injustices, et des errements du régime Condé»

Diallo Tidian

Libre Tribune: La défense de notre constitution

Diallo Tidian

1 TIME OFFER !

OFFRE SPÉCIALE RENTRÉE : Profitez de -30% sur votre abonnement de 1 an sur le Populaire guinée Digital

Abonnez-vous !