Actualités Conakry Economie Guinee

Concours Social entrepreneurship program : 12 lauréats récompensés

La remise des prix aux 12 lauréats  du concours dénommé Social entrepreneurship program (Sep) récompensant 12 innovations en réponse à la crise du covid-19 a eu lieu mercredi 22 juillet 2020 à Conakry.

Original et novateur, ce concours lancé le 25 mai dernier et destiné à encourager l’innovation des entreprises et récompenser le développement d’initiatives visant à faciliter le quotidien des populations dans le contexte particulier de la covid-19. 

De par son process entièrement digital, il est accessible à l’ensemble des candidats répondant aux critères d’éligibilité, dont entre autres: être de guinéen ou résider en Guinée et être âgé de 18 à 40 ans.  Ainsi que la présentation d’une technologie ou d’une initiative nouvelle répondant à une problématique concrète touchant les populations dans le contexte actuel de pandémie  et avoir un potentiel de maintien ou de création d’au moins 5 emplois sur les deux prochaines années. 

Des lauréats récompensés

C’est dans ce contexte que, du 25 mai au 28 juin 2020, le comité d’organisation du Saden a enregistré 263 candidatures exclusivement en ligne dont 53 ont été présélectionnés repartis en 6 catégories. Chaque candidat retenu pour la phase finale de la compétition, a eu droit à 2 heures d’entretien avec un coach afin de perfectionner son plan d’affaires. 

À l’issue des auditions par visioconférence du 13 au 17 juillet devant un jury constitué de spécialistes et issus de l’écosystème entrepreneurial, le comité d’organisation a pu-blié les résultats définitifs le 22 juillet 2020. Ils sont 12 lauréats à raison de 2 par catégorie: Agrobusiness (EFK et Bora Maale), Éducation (Karamo et Mboore E-learning),  Culture et tourisme (Wali, la boutique itinerante et Air GNB). Transport et logistique (G Dumper et Colismart), Santé (Imata et Afriqcare), Technologie (Sontefa kit solaire pour tous et Moonsoft biodigesteur intelligent).

«A en juger par l’engouement et le grand intérêt que nombreuses personnes ont manifesté à vouloir prendre part à cet évènement», le directeur de l’Aguipe, Sékouba Mara, par ailleurs président du comité d’organisation du Saden, s’est dit «réconforté» par le succès de cette première phase du Sep. Il a dit sa «volonté de veiller à l’exécution par les lauréats des engagements relatifs aux impacts économique, social, environnemental et ce, conformément aux termes de référence qui contribueront à ne pas douter à la création d’emplois dans notre pays, à l’amélioration des conditions de vie et au dynamisme de notre économie»

Des lauréats récompensés

La représentante de la Société financière internationale (Sfi), Alexandra Célestin rappelle que l’objectif premier de ce concours est, non seulement, de promouvoir l’esprit d’entreprenariat au sein de la jeunesse guinéenne, mais également d’impulser une réflexion et de créer des plateformes d’échange pour répondre aux problématiques créées par la pandémie de Covid-19. 

«Au regard de la qualité des projets proposés, nous pouvons affirmer que c’est une brillante réussite. Nous avons vraiment été épatés par le niveau des porteurs de projets. Les candidats auditionnés ont fait preuve de professionnalisme, de sérieux et de rigueur dans les présentations. Je tiens à leur dire félicitation non seulement pour les efforts, mais aussi pour des projets innovants proposés. Les 12 lauréats recevront une subvention de 100 millions de Francs guinéens composée d’une prime et d’un accompagnement personnalisé pour leur permettre de concrétiser leurs projets. Merci à toute l’équipe du Saden pour son professionnalisme, aux membre du jury qui ont généreusement accepté de donner leurs temps, ainsi qu’à tous de près ou de loin qui ont participé à la réalisation de ce concours».

Lauréat dans la catégorie Agro-business avec le projet Bora Maalé, Kaba Konaté a exprimé sa satisfaction: «c’est un sentiment de fierté mais aussi une consécration pour ces acteurs à la base qui se sont inscrits dans la démarche qualité, pour nous fournir un riz de qualité. La priorité désormais pour le réseau Bora Malé est de faire une extension de ses activités. Nous existons déjà depuis 2014. Nous sommes présents dans plusieurs points de vente. L’idée est de faire en sorte qu’on puisse avoir un produit compétitif en termes de qualité, de quantité, mais aussi toucher plus de ménages et plus de clients».

Les douze lauréats ont reçu chacun une subvention de 100 millions Fg composée d’une prime et de l’accompagnement personnalisé pour leur permettre de concrétiser leurs projets. 

Le comité d’organisation du Saden et ses partenaires se sont aussi engagés à offrir une seconde partie de même qualité qu’est le Boot Camp portant sur un accompagnement et un suivi évaluation des projets dans la phase de mise en œuvre grâce à l’Apip et la Bourse de sous-traitance et de partenariats (Bstp).

Le Sep est une initiative visant à soutenir à la fois les populations et les entreprises face aux impacts de la Covid-19. Il est organisé par le Saden en partenariat la Sfi et la Banque mondiale à travers le Pdaig.

Par Le Populaire

Related posts

Mali: de la grogne à la mutinerie, un coup de force prévisible ?

Diallo Tidian

Guinée : Quand le FNDC veut mener le combat du siècle contre Alpha Condé !

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

A Conakry, à chaque manifestation, un enfant meurt

Diallo Tidian