Le Populaire
Actualités Afrique Guinee Politique

Côte d’Ivoire: Cellou Diallo ‘‘allait voler la vedette’’ à Alpha Condé

L’opposant ayant remporté la présidentielle guinéenne du 18 octobre 2020, dans les urnes, a été empêché de sortir du pays. Cette attitude du régime de l’homme du 3e mandat s’explique, selon un membre de l’Alliance nationale pour l’alternance démocratique (Anad) – favorable à l’investiture de Cellou Dalein Diallo en qualité de président de la République -, par le fait que sa présence aux obsèques du Premier ministre Hamed Bakayoko ‘‘allait voler la vedette à Alpha Condé’’. 

En effet, le chef de l’Etat guinéen est considéré par une grande partie de l’opinion publique internationale comme un usurpateur de mandat présidentiel. Il est, avec Alassane Ouattara, les seuls présidents en exercice dans les 16 pays d’Afrique de l’ouest (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Cap-Vert, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone et Togo) à avoir fait modifier la constitution de leur pays pour se maintenir ad vitam æternam.

Par Le Populaire

Related posts

Un proche de Sidya Touré qualifie Mamadou Sylla de ‘’chef de file fabriqué’’ par Alpha Condé

Diallo Tidian

Guinée : Le FNDC en bloc contre le 3e mandat !

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

Contribution : les enjeux de la Can 2025 en Guinée (par Thierno Saïdou Diakité)

Diallo Tidian