Actualités Art & Culture Conakry Economie Guinee

Covid-19: Des masques de la marque Best and luxe distribués gratuitement à Conakry

La marque Best and Luxe du guinéo-français, Sékou Diaby, en collaboration avec le fabricant officiel local Bobaïlo Création, basé à Conakry, a offert un lot de 40 masques de protection contre le Covid-19 à l’hebdomadaire Le Populaire, à l’Association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante (Agepi) et à l’Association des journalistes  photoreporters de Guinée (Ajprg).

 Remise officielle

La séance de remise officielle de ce don de masques a eu lieu le 24 avril 2020 au siège du journal Le Populaire sis à l’immeuble Baldé Zaïre, 4e avenue Sandervalia, Conakry abritant également les locaux de l’Agepi.

Le représentant du donateur, Mamadou Samba Bah dit Marco est le président de l’Union des journalistes animateurs culturels de Guinée (Ujacgui). Il situe l’événement dans son contexte. «Le monde entier est endeuillé par la pandémie du Coronavirus. Notre pays n’est pas en reste. C’est au regard de cela que notre compatriote Sékou Diaby  dit Junior, résident à Laval en France, très inquiet de la situation qui prévaut en Guinée en  cette  période de crise  sanitaire mondiale, a bien voulu contribuer à la lutte qui se mène ici dans son pays d’origine contre le Covid-19».

Styliste bien présent dans la sphère de la mode française et africaine et propriétaire de la manque Best  and Luxe qui fait son petit bonhomme de chemin, Sékou Diaby «a décidé d’offrir des masques de  sa marque, dans un premier temps aux hommes de médias qui sont très exposés à des risques de contamination dans l’exercice de leur métier, et dans un second temps, à des personnes  vulnérables», fait savoir Samba Marco.

Au nom des deux premiers récipiendaires Le Populaire et l’Agepi, le Vice-président de de l’Agepi André Gaston Morel,  a remercié le donateur d’avoir pensé à offrir des masques aux journalistes et aux éditeurs guinéens. Ce geste, ajoute M. Morel, «nous va droit au cœur».

«Nous traversons une période sanitaire très  critique. Il faut donc comprendre que celui qui pense à votre santé pendant une telle pandémie, c’est quelqu’un  qui doit vous être cher»commente M. Morel qui est également le directeur du journal Le Patriarche et co-animateur de l’émission Face à l’info sur la radio privée de grande audience Nostalgie Guinée FM.

Pour sa part, le président de l’Ajprg, Thierno Ibrahima Baldé, se réjouit de ce don  «qui arrive au bon moment» où des journalistes testés positifs au Covid-19 sont alités. Quelques-uns seulement sont sortis guéris.

  1. Baldé tient à remercier vivement le donateur des masques de la marqueBest  and Luxe, «parce que les journalistes photoreporters de Guinée sont aussi très exposés à cette pandémie».La demande en masques de protection est très forte dans le milieu de la presse et de l’édition en Guinée. Plusieurs organisations humanitaires, ont emboité le pas au guinéo-français Sékou Diaby. La Fondation Prosmi de la Première dame de la République, quant à elle, a offert dimanche 26 avril à l’Agepi, 10 sacs de riz et 10 kits de lavage à mains.

 Par Le Populaire

Related posts

COVID-19 : Bolloré Transport & Logistics œuvre pour la continuité de la chaîne des approvisionnements en Afrique

Diallo Tidian

EDG : Avis à manifestation d’intérêt

Condamné dans le Procès des gangs en 1995 Indien Kaala meurt à petit feu dans une prison de Kindia

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

1 TIME OFFER !

OFFRE SPÉCIALE RENTRÉE : Profitez de -30% sur votre abonnement de 1 an sur le Populaire guinée Digital

Abonnez-vous !