Actualités Conakry Economie Guinee Politique

Deuxième édition du programme “Seeds for the Future” de Huawei : Les étudiants à l’honneur

Le programme «Seeds for the Future» de Huawei pour la Guinée est une initiative du gouvernement à travers les ministères en charge des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, avec l’appui de la Fondation Orange Guinée. Il permet de sélectionner des jeunes étudiants du secteur des Technologies de l’Information  et de la Communication pour un stage de perfectionnement.

Les 200 étudiants retenus pour cette deuxième édition ont été sélectionnés selon leurs relevés de notes de leur cursus dans l’objectif de tirer les meilleurs.

C’est dans ce cadre que lundi 5 octobre, une cérémonie de lancement de la seconde édition a eu lieu à Conakry en présence des responsables de Huawei Technologies Co.Ltd, des cadres des ministères concernés et des étudiants venus de différentes universités du pays. Elle était placée sous la présidence d’honneur du chef de l’État, Pr Alpha Condé.

Prenant la parole, à travers une visioconférence, le Vice-président de Huawei group, M. Wang Tao, a noté que cette année, en réponse à l’appel du gouvernement guinéen, «Seeds for the Future» sera réalisé en ligne et sur site. 200 étudiants en TIC sélectionnés dans les universités du pays recevront un accès réseau gratuit de 3 mois fourni par la fondation Orange-Guinée et une tablette de Huawei.

Parmi eux, précise M. Wang, 30 étudiants exceptionnels participeront à la formation en ligne de Sky Seeds for the Future, au nombre desquels 10 lauréats seront retenus.

Les phases du processus

Ce processus se déroulera en quatre phases. La première est consacrée à la sélection de 200 étudiants issus des institutions d’enseignement supérieur guinéennes par des encadreurs de tout le pays en se basant sur les documents fournis selon les critères de sélection prédéfinis.

La seconde est de sélectionner les 30 meilleurs étudiants par un concours préliminaire en ligne parmi les 200 étudiants. La troisième s’intéressera à la formation des 30 étudiants pour une durée de dix jours, dont cinq jours en ligne et cinq jours sur place.

La dernière phase s’articulera à la sélection des 10 meilleurs parmi les 30 pour le concours d’équipe finale.

Au cours du programme, les étudiants bénéficieront d’une visibilité sur l’histoire et les développements technologiques de Huawei à travers les différentes visite du site; les formations sur les TIC, tels que 5G, Cloud Computing et l’IA; des échanges avec les meilleurs experts; la découverte de la culture chinoise à travers des visites virtuelles de sites scéniques chinois; l’acquisition de tablettes Huawei pour les 200 premières candidatures et une connexion d’un débit de réseau de 6,5 G offert par la fondation Orange-Guinée durant 3 mois; et les 10 meilleurs talents TIC retenus, gagneront non seulement les souvenirs de Huawei mais aussi bénéficieront de stage dans les grandes sociétés.

Parmi eux, l’IES avec le plus grand nombre d’étudiants d’admis au concours final, sera considérée comme une Académie des TIC avec laquelle Huawei établira un partenariat de collaboration.

Succès escompté

 Le président de la Fondation Orange-Guinée, M. Aboubacar Sadikh Diop, s’est déclaré tout à fait convaincu que cette 2e édition du programme «Seeds for the Future» « sera un succès ». Il a réitéré l’engagement de sa fondation « à répondre toujours présente pour contribuer aux différents programmes visant à améliorer fortement le développement humain des guinéennes et guinéens », partout où qu’ils se trouvent dans le pays.

Pour sa part, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. Aboubacar Oumar Bangoura a noté que ladite initiative vient à point nommé dans la mesure où les technologies de l’information et de la communication ont transformé et continuent à transformer notre mode de vie. Car, avec elle, on change notre façon de communiquer, d’apprendre, d’enseigner. Et c’est grâce à elle que le monde est devenu un village planétaire.

C’est pourquoi, il a invité les étudiants sélectionnés à cet effet à mieux s’intéresser à augmenter leur niveau de connaissance en la matière à travers la Huawei Technologies qui, depuis plusieurs années, accompagne le ministère dans sa transformation digitale.

« Notre souhait, formule le ministre Bangoura, est qu’au sortir de ce programme de formation, vous puissiez comprendre l’environnement numérique et le fonctionnement de la société Huawei afin de reproduire de tel projet et contribuer ainsi à l’essor économique et technologique de notre pays. Car, les grains que nous avons aujourd’hui, doivent donner de grands arbres qui porteront des fruits gage d’espoir de cette nation ».

De son côté, le ministre des Télécoms, Saïd Oumar Koulibaly, a affirmé que l’avenir d’un pays se construit à travers « une jeunesse bien formée, compétente mais aussi et surtout initiée aux technologies de l’information et de la communication».

D’où l’initiation dudit programme «Seeds for the Future» entre le gouvernement guinéen et partenaires, qui vise à perfectionner les étudiants évoluant dans le domaine de la numérisation. « Une des préoccupations majeures du chef de l’État, Pr Alpha Condé, qui, réitère le ministre Koulibaly, insiste beaucoup sur la formation de la nouvelle génération surtout dans la maîtrise des outils informatiques qui sont devenus aujourd’hui incontournables dans ce monde moderne ».

Formulant sa déclaration de circonstance dans une visioconférence, le président Alpha Condé, a magnifié l’importance des outils informatiques dans le monde actuel. Il a remercié les partenaires, notamment Huawei technologies, et la Fon-dation Orange-Guinée, pour leur détermination à accompagner la Guinée dans sa dynamique de formation de la relève de demain.

Une relève qui, selon le Président Condé, doit « participer activement au développement de notre pays à travers la maîtrise des outils informatiques. Ce, pour permettre à la Guinée de rattraper le temps perdu » dans l’utilisation du numérique. C’est pourquoi, plus 4000 km sont entrain d’être installé en fibre optique en vue de permettre à tous les guinéens d’avoir accès à l’Internet, devenu aujourd’hui un outil qu’on ne peut s’en passer. La cérémonie a pris fin par une séance de remise de tablettes aux étudiants, suivie d’une prise de photo de famille.

Huawei

Fondée au courant de l’année 1987, Huawei est une entreprise de télécommunications basée à Shenzhen en Chine. Il est le fournisseur numéro un mondial des solutions dans le secteur des TIC. C’est également un fournisseur de solutions numériques en terminaux, réseaux et cloud, pour les opérateurs, entreprises et consommateurs. Ses produits et solutions sont déployés dans plus de 170 pays dans le monde.

 Par Le Populaire

Related posts

La Guinée créé un Cadre permanent de concertation entre la presse

Diallo Tidian

Un Singapourien va prendre les rênes de l’OMPI

Diallo Tidian

Thierno Madjou Bah vit sous des menaces d’arrestation

Diallo Tidian