Le Populaire
Actualités Afrique Conakry Diaspora Guinee Politique Sociéte

Election, un sujet clivant et très sensible

Le politologue guinéo-français, Dr Saikou Oumar Baldé, a présenté le 4 décembre 2021, son deuxième ouvrage intitulé ‘‘A quoi servent les élections en Guinée’’. L’événement a connu la présence de représentants de sa Maison d’Édition et de jeunes intellectuels de tous les horizons venus soutenir le travail produit par l’auteur sur un sujet clivant et très sensible de la Guinée.

Si l’on s’en tient à la citation célèbre de l’écrivaine Tony Morrison selon laquelle, « s’il y a un livre que vous voulez vraiment lire, mais qu’il n’a pas encore été écrit, vous devez l’écrire », on comprend aisément que le jeune politologue a bien cerné l’affirmation de la romancière américaine sur la question de «lire». Sans tarder, Dr Baldé s’est attelé dans cette dynamique d’«écrire», lorsqu’il a constaté l’inexistence d’ouvrages sur les différentes étapes électorales guinéennes pour le besoin de ses études scientifiques et sociologiques.

Par la suite, ses enquêtes lui ont permis d’observer, de concevoir et de comprendre la composition du paysage politique guinéen. Et, ce, depuis les premières collaborations de Dr Baldé avec l’Union européenne (UE) qui fait habituellement des enquêtes sur les élections en Guinée. Ses articles scientifiques, les enquêtes menées par le Cabinet d’études sociologiques et politiques (Cerf) qui mettent en lumière les sujets évidents de notre société, en l’occurrence, l’enquête sur ‘‘Election et les enjeux de la présidentielle de 2020’’. ‘‘Sécurité routière en République de Guinée’’. ‘‘Jeunesse et lecture en Guinée’’, sont des illustrations évidentes de ses œuvres.

Des représentants de sa Maison d’Édition et de jeunes intellectuels guinéens et africains.

Les questions électorales ont littéralement changé sa perception. Il a été fasciné par les enquêtes autour des sujets d’utilité publique qui restent de toute évidence très sensibles. Il trouve de la réflexion et de l’obsession qui l’habite à traiter des questions politiques et la manière dont le sujet élection est abordé. Sa volonté d’élucider ces thématiques de fil en aiguille est devenue sa fascination, sa détermination, sur des sujets qu’il veut comprendre, porter à la connaissance de ses compatriotes. Démystifier le processus électoral devenu un enjeu qui clive par la violence pro et post-électorale. Son ouvrage est traversé par cette réflexion sociologique et littéraire.

Le docteur en science politique se rend compte en menant ses enquêtes dans ce milieu féroce de tout un ensemble d’assignation, d’enfermement et de catégorisation dans lesquels sont imbibés les politiciens guinéens. C’est aussi ce côté vicieux qu’il affronte pour répondre à un certain nombre d’attentes perforées par le prisme régionaliste, ethnique et de patronyme identitaire du référendum démocratique pour le vote du « Oui » ou « Non » à la communauté franco-africaine en septembre 1958 au double scrutin de mars 2020.

Le politologue Baldé a toujours réussi ses enquêtes qui passent par les transitions démocratiques et la sociologie des institutions politiques et administratives par sa sincérité et son engagement à démêler ces sujets délicats dans des situations extrêmement complexes, sans pour autant correspondre à des attentes malsaines.

Ahmed Tidiane Diallo

Related posts

Lettre ouverte à la Communauté internationale : Ne nous laissez pas seuls !

Diallo Tidian

Quoi de plus normal que de soutenir le colonel Doumbouya dans la réussite de la transition ?

Diallo Tidian

Voici pour quoi envoyer le dossier 28 septembre à la Haye….