Actualités

Élections municipales : Dalein va-t-il se maintenir et Sidya rebondir ?

Les élections communales se déroulent en ce moment même dans un calme plat. L’enjeu est de taille, autant pour le pouvoir que pour l’opposition. Les uns et les autres vont jauger leur aura, en prélude aux législatives qui ne sont pas les moins attendues (en 2018).

Si les minuscules partis n’ont pas présenté assez de listes, tel n’a pas été le cas des trois princales Formations politiques du pays. En l’occurrence le RPG (au pouvoir), L’UFDG (principal parti d’opposition) et L’UFR (le troisième larron).
Le pouvoir, malmené par l’impopularité grandissante du Président de la République (en même temps président de son RPG) , se dit rassuré tout de même de ratisser large, dans ces joutes, vu les moyens employés pour acheter les consciences…
De l’autre côté, l’opposition mobilise. Cellou Dalein Diallo, dont la popularité se renforce, caracole en tête des intentions de vote, mais il est difficile de dire si cela peut se traduire dans les urnes.
Quand à Sidya Touré, le natif de Dimbokro (en Côte D’ivoire, selon une version de son extrait d’acte de naissance), joue son va-tout. Le leader de l’UFR (seulement dix députés au parlement) redoute un débâcle électoral qui pourrait l’envoyer directement vers une sortie politique (plus ou moins honorable). Le faiseur de roi crie déjà à la fraude, que le pouvoir aurait préparé dans le vivier électoral de la Basse-côte.
Il accuse l’intendant de la Présidence d’être le chef d’orchestre de ces machinations. Sylla Bill Gates, puisque c’est de lui il s’agit, aurait été vu, à la tête d’un cortège de quarante pick-up, bourrés d’urnes, sortir de la presqu’île de Kaloum, en direction de certaines préfectures politiquement convoitées par l’UFR.
Faut-il accorder du crédit à ce genre d’allégations ou bien faut-il y voir le cri de coeur d’un leader aux abois ? À chacun son avis.
Cela dit, la question est : Sidya pourra-t-il résister longtemps sur l’échiquier politique en gagnant notamment quelques mairies cette fois-là ?
Et Dalein Diallo reussira-t-il à conforter sa position de chef de fil de l’opposition, à l’occasion de ces communales ? Wait and see.
Sambegou Diallo

Related posts

Alpha Abdoulaye, président de l’AGEPI : « la liberté de la presse est toujours à conquérir en Guinée »

Diallo Tidian

Covid 19, le monde se bouleverse et la solidarité l’interpelle !

Diallo Tidian

La culture guinéenne perd un de ses acteurs : Alkhaly Mohamed Keïta s’en est allé !

Diallo Tidian

Leave a Comment

1 TIME OFFER !

OFFRE SPÉCIALE RENTRÉE : Profitez de -30% sur votre abonnement de 1 an sur le Populaire guinée Digital

Abonnez-vous !