Le Populaire
Actualités Art & Culture Conakry Guinee Sociéte

En 2021, Medias Awards Guinée récompensera les meilleurs des médias

Récompenser des journalistes qui se distinguent par la qualité de leur travail, voici le challenge que s’apprête à relever Maak’Com dans le courant l’année 2021.

Cette structure dirigée par le célèbre journaliste et ancien ministre de l’Information et de la communication, Justin Morel Junior, et l’éminent journaliste de la radio et télévision privée Espace, Antoine Kourouma, a annoncé, mercredi 23 décembre, avoir décidé d’organiser le 27 mars prochain la première édition de la cérémonie de distinction des femmes et hommes de médias, appelée Medias Awards Guinée.

Deux catégories de médias sont prévues. Un jury de sept femmes et hommes reconnus pour leur professionnalisme va choisir en journalisme audiovisuel, par exemple, celle ou celui auquel sera décerné le prix de meilleur reporter radio et télé, présentateur du journal parlé, présentateur du journal télévisé, vidéaste (magazine, reportage, cinéma, clip), journaliste sportif, culturel, et en langue nationale, meilleur technicien, et émission (débat, culture, sport).

Dans la catégorie presse écrite et en ligne, des meilleurs seront également récompensés. Des prix spéciaux seront décernés pour récompenser le meilleur reportage sur la covid-19 et le meilleur correspondant de presse à l’intérieur du pays. Un Grand prix pour l’homme de médias de l’année sera aussi attribué.

« Baromètre » des «bons» et des meilleurs des médias

Le ministre de l’Information et de la communication, Amara Somparé, souhaite que de l’initiative de ces distinctions devienne, «le baromètre qui permettra aux journalistes, chaque année, de se battre pour que leurs noms figurent en lettres d’or le jour de la récompense». «C’est cela qui permettra, ajoute le ministre Amara Somparéde qualifier (davantage la) profession, d’améliorer la qualité des différents organes de presse ».

Pour le président de la Haute autorité de la communication (HAC), Boubacar Yacine Diallo, relever le défi de célébrer les meilleurs femmes et hommes de médias en Guinée, c’est surtout «dénicher » le meilleur des meilleurs « qui sera applaudi» le jour de la cérémonie officielle de remise des distinctions. « Il en existe», dit-il d’emblée». «Mais d’après ce que je sais de la presse, les grands, les vrais, les bons journalistes n’apparaissent pas en public», souligne le président de l’instance de régulation de l’information et de la communication.

« On les lit, les écoute, on les regarde, mais ils n’apparaissent pas, fait savoir le président Diallo. Il y a de meilleurs journalistes autoproclamés, alors qu’ils ne le sont pas malheureusement. Je souhaite que le jury ne soit pas impressionné ni par les postures, ni par les belles paroles, mais qu’on aille au fond des choses.»

Comme l’a soutenu son commissaire général, Antoine Kourouma, Medias Awards Guinée se veut la « plus grande cérémonie de distinction et de récompense des femmes et hommes de médias ». Le 27 mars, Medias Awards Guinée va « honorer les journalistes et techniciens ». Et combler le « déficit de reconnaissance ».

Pour participer, tout candidat doit «être de nationalité guinéenne, résider et exercer le métier en Guinée, réunir les dossiers exigés par l’équipe d’organisation, être présenté par un média et s’inscrire sur la plateforme dédiée à l’événement MAG 2020 ».

Pour toute information complémentaire relative à la compétition ou à l’événement, se rendre sur le site

www.mediasawardsguinee.com ou sur www.facebook.com/mediasawardsguinee.

Related posts

Bruxelles, les défenseurs pour une nouvelle Constitution en Guinée investissent le siège du Conseil européen !

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

Ouattara n’est plus franc

Diallo Tidian

Thinklab – Building a startup team to fix science and government