Le Populaire
Actualités Afrique Diaspora Guinee Politique Sociéte

Encore des guinéens victimes de déportation arbitraire en Allemagne.

Cette déportation, involontaire prévue au départ pour le 20.04. 21 et reportée aura lieu éventuellement demain 11.05.21.
L’Allemagne poursuit avec ces accords insensés, qu’elle ficelle avec des États africains au bord du gouffre tels que le Mali ou encore des États despotiques comme la Guinée sa politique de rapatriement arbitraire, involontaire sur fond d’une identification illégitime en violation graves des droits des immigrés. Car il s’agit ici d’un départ involontaire.
Malgré que ces pays subissent à plein fouet les conséquences de la crise sanitaire mondiale, l’Allemagne est déterminée à rapatrier les jeunes guinéens.
Certains ont pu à travers les avocats de l’ONG Guinée-Solidaire-Organisation retrouver leurs libertés.
Mais d’autres par contre sont détenus dans la maison d’arrêt d’Ingelheim am Rhein dans la région de la Rhénanie palatinat (Rheinland-Pfalz) et éventuellement dans celle de Büren dans la région de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie et seront éventuellement déportés demain 11.05.21.
Pendant ce temps, M. Mohamed Lamine Mma Camara et M. Mohamed Lamine Keita jouissent de tous leurs droits en Guinée.
Ils ont même reçu des prix de la part de la mairie de la ville d’Essen pour leur acte indigne d’un État responsable et ils ont obtenu pendant les 6 mois passés en Allemagne 100 euros par jour.
Et l’État guinéen signataire d’un accord qui étouffe, humilie ces citoyens pour satisfaire le gouvernement allemand et espérer ainsi obtenir des fonds qui seront détournés par son élite décérébrée, ne se soucie point du sort réservé aux jeunes guinéens qui croupissent depuis des mois en prison.
Ils sont donc victimes des conséquences perverses d’un accord insensé, parce qu’ils ont décidé de jouir en tant qu’humain de leur droit de se déplacer, de leur droit au développement et surtout de leur droit à la vie.

M Alpha Condé qui a certainement une maîtrise détaillée du dossier et les conséquences d’un tel accord unilatéral qui n’arrange que l’Allemagne puisque opposant, il passait pourtant son temps à visiter les parlements des pays européens à rencontrer les élus en Europe pour faire comprendre à ceux-ci que la Guinée de Lansana Conté n’était pas un État de Droit. Et il ne fallait surtout pas rapatrier les guinéens vers ce pays.
Il avait d’ailleurs à travers son parti politique soutenu nos actions en 2006 contre la première délégation de ce genre que le régime d’alors avait envoyé à Hambourg et partout en Europe pour déporter les guinéens.
Son discours à l’université de Hambourg en 2003 en fait foi.
Alors M le président Alpha Condé qu’à t-il bien pu se passer pour que vous acceptiez que votre ministre Mamady Touré puisse signer un tel accord qui n’a d’objectifs que l’humiliation des citoyens guinéens en Allemagne?
Savez-vous que ces maisons de détention telles que celle de Büren déshumanise les guinéens ?
Qu’est-ce que les guinéens vous ont fait pour que vous décidiez même au-delà des frontières guinéennes de contrôler la chute de leurs cheveux ?
Peut-on se battre 40ans dans le but de restaurer la dignité du guinéen et de l’africain et une fois au pouvoir traiter ces citoyens, sa diaspora guinéenne de l’Allemagne comme des rats de caves?
Vous devez certainement avoir la réponse à ces questions.
Et sachez bien que si vous aviez respecté votre serment, beaucoup de jeunes guinéens n’allaient pas opter pour traverser la mer méditerranée, cette mer devenue un cimetière béant pour les jeunes guinéens en manque de perspectives en Guinée.
En dépit de tout cela, de toute cette situation traumatique que vivent les guinéens depuis des mois en Allemagne, votre ambassade à Berlin continue de briller par une incompétence notoire mêlée d’arrogance et de fourberies.
Elle est incapable d’offrir à nos citoyens guinéens des cartes consulaires à temps.
Mais lorsqu’il s’agit de satisfaire l’État allemand, dans sa mission d’humiliation des guinéens, votre gouvernement est prompt à se montrer compétent et coopératif. N’est-ce pas les ennemis de l’Afrique c’est l’africain?
Par Aissatou Chérif Baldé, journaliste-politologue à Hambourg

 

Related posts

Un hangar abrite le siège du PUP

Diallo Tidian

Papa Koly en campagne

Diallo Tidian

La municipalité de Kaloum adhère à l’E-gouvernance

Diallo Tidian