Le Populaire
Actualités International Sociéte

États-Unis : un homme libéré après 45 ans en prison pour un crime qu’il n’a pas commis

Quarante-cinq ans – c’est le nombre d’années qu’Isaiah Andrews a passé en prison pour le meurtre de sa femme en 1974. Mercredi dernier, Isaiah Andrews, aujourd’hui âgé de 83 ans, a été déclaré non coupable du meurtre après que sa condamnation d’il y a plus de quarante ans a été annulée en raison de la rétention de preuves.

Au cours de son nouveau procès, le jury a délibéré pendant plus de deux heures sur deux jours pour parvenir à un verdict unanime sur le seul chef d’accusation de meurtre aggravé, a rapporté Cleveland.com. Andrews avait maintenu qu’il n’avait pas commis le crime.

« Je suis désormais libre », a-t-il déclaré. L’Ohio Innocence Project, qui l’a représenté, a déclaré : « Avec près de 46 ans, la peine d’Isaiah est la deuxième plus longue incarcération injustifiée connue dans l’histoire des États-Unis. »

Isaiah Andrews, aujourd’hui âgé de 83 ans, a été déclaré non coupable

L’un des membres du jury, qui s’est entretenu avec Cleveland.com sous couvert d’anonymat, a déclaré que le jury n’avait trouvé aucune preuve reliant Andrews au meurtre. Le juré a déclaré qu’il était heureux que l’affaire fasse l’objet d’un second procès, « juste pour que la liberté d’Isaiah Andrews soit garantie à 100%. »

Andrews avait été libéré de prison l’année dernière après qu’un juge a décidé que les procureurs avaient omis de dire au jury en 1975 que la police avait interrogé un autre suspect dans le meurtre de sa femme Regina Andrews. Ce suspect, connu sous le nom de Willie Watts, est décédé en 2011.

Les avocats de l’Ohio Innocence Project ont déclaré qu’ils avaient espéré que le procureur du comté de Cuyahoga, Michael O’Malley, abandonnerait les charges contre Andrews. O’Malley a cependant proposé une négociation de plaidoyer qui éviterait à Andrews la prison s’il plaidait coupable d’avoir tué sa femme.

Andrews a rejeté l’offre. « Je veux la justice pour ma femme », avait-il déclaré au juge Tim McGinty en visite. Andrews avait épousé sa femme Regina Andrews en août 1974.

Crédit photo : facetofaceafrica
Source : L’article États-Unis : un homme libéré après 45 ans en prison pour un crime qu’il n’a pas commis est apparu en premier sur AfrikMag.

Related posts

Officiellement prête à tourner la page, la Guinée hésite à feutrer le pas

Diallo Tidian

Quoi de plus normal que de soutenir le colonel Doumbouya dans la réussite de la transition ?

Diallo Tidian

Le styliste guinéen AlphaO tire sa révérence

Diallo Tidian