Le Populaire
Actualités Conakry Guinee Politique

Il débourse 20 milliards pour obtenir sa liberté

Il s’appelle Louncény Nabé. Et ce n’est pas sa première fois de rembourser l’argent volé au contribuable guinéen. Sous Dadis Camara en 2009, ce gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée (Bcrg) avait remboursé l’argent qui lui était reproché après avoir avoué sous les projecteurs de la télévision nationale, RTG. Avec le régime en place depuis le coup de force du 5 septembre 2021, M. Nabé a été arrêté et conduit à la prison centrale de Conakry le 23 mars pour des faits de détournement de fonds publics, corruption, enrichissement illicite et blanchiment de capitaux.

Le multirécidiviste n’a pas hésité un seul instant à négocier une liberté provisoire avec la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief) à 20 milliards de Francs guinéens. Cela, disent ses avocats, permet à l’ancien patron de la Bcrg de se soigner et de bien se préparer avant l’ouverture de son procès dont la date n’a pas été fixée.

Par Le Populaire

Related posts

Législatives reportées…

Diallo Tidian

L’économiste chevronné Ibrahima Yomba Kader Kandé s’en est allé pour toujours !

Diallo Tidian

Schéma de réconciliation entre Antonio et Super V : Le Chef de l’État jette son dévolu sur sa colombe de paix

Diallo Tidian