Actualités Guinee Sociéte

L’accroissement de la prévalence contraceptive met la Guinée en pole position

Le Comité de pilotage régional a tenue sa première réunion annuelle le jeudi 23 janvier dernier à Conakry. Pour Dr Bintou Bamba, présidente de la Coalition des organisations de la Société civile pour le repositionnement de la planification familiale en Guinée, le choix de la Guinée n’est que le résultat du travail accompli dans l’accroissement de la prévalence contraceptive dans le pays.

C’est aussi le constat du bailleur de fonds AmplifyChange. « Ils ont vu l’engouement avec lequel nous travaillons ici en Guinée avec les départements et institutions notamment, le ministère de la Santé, ceux de l’Education, de la Jeunesse, l’Assemblée nationale, les communautés, etc. Tous ces décideurs ont montré l’importance qu’ils accordent au projet de l’amélioration de la performance des politiques et stratégies de Droit à la santé sexuelle et reproductive concernant le plaidoyer au haut niveau, commente Dr Bamba.

Ce projet nous a donné l’opportunité d’organiser des séminaires dans le cadres du renforcement des compétences de la société civile membre de la coalition dans beaucoup de domaine à savoir : la formation de 25 membres d’Organisations de la société civile (OSC) en monitoring et lanceurs d’alerte, le formation de 20 membres des OSC sur le processus d’élaboration et d’analyse budgétaire des collectivités locales, le forum national et municipal et tant d’autres. »

Ce point d vue est celui de M. Gahoussou Traoré Secrétaire général de l’ONG (Conseil et Appui pour l’Education à la Base (CAEB), membre du Consortium Hebénezer International, Humanity et Inclusion, Coalition pour le Repositionnement de la Planification Familiale en Afrique de l’Ouest, dont il assure le lead. « Dans les périodes à venir mais plus spécifiquement en cette deuxième année, nous allons engager les initiatives d’engagements citoyens et aussi les projets conjoints pour le plaidoyer aux niveaux national et sous régional », promet M. Traoré.

Même son de cloche chez Dr Madina Rachid qui, au nom du ministre de la Santé, a tenu à « remercier tous ceux qui de près ou de loin ont contribué au financement de ce projet et de la tenue de cette première réunion en Guinée ».

Par Kadiatou Thierno Diallo

Related posts

Dr Mamadou Dindé Diallo, professeur à l’université de Kindia « L’avenir se construit »

Diallo Tidian

L’Alliance Nationale Patriotique (ANP) déclaré que les crimes commis sous le régime Alpha Condé ne resteront pas impunis.

Diallo Tidian

Hommage à la petite Binta

Diallo Tidian

1 TIME OFFER !

OFFRE SPÉCIALE RENTRÉE : Profitez de -30% sur votre abonnement de 1 an sur le Populaire guinée Digital

Abonnez-vous !