Actualités Conakry Economie Sociéte

Le cambiste Elhadj Thierno Amadou Bah assassiné à Kountia

La communauté des opérateurs économiques guinéens est en deuil. Le cambiste Elhadj Thierno Amadou Bah a été assassiné à coup de fusil dans la nuit du vendredi 17 janvier 2020 à son domicile de Kountia-magasin, commune de Coyah.

Les témoins affirment que les assassins l’ont surpris dans son appartement au moment où le richissime cambiste était dans sa toilette interne pour prendre son bain en vue d’accomplir ses obligations religieuses du crépuscule. Les tueurs ont emporté son sac contenant plusieurs billets en Francs guinéens et en devises étrangères. Son meurtre suscite à la fois émoi et commisération. Il laisse surtout un sentiment de vulnérabilité chez les membres de la communauté de cambistes de la haute banlieue et des villes périphériques de la capitale Conakry.

Avant son assassinat par balle, Elhadj Thierno Amadou Bah était sorti indemne de plusieurs attaques armées visant sa fortune hors de son domicile de de Kountia-magasin. Le défunt était un musulman pratiquant et un cambiste prospère. Il était originaire de la préfecture de Télimélé. Il a rejoint sa dernière demeure dimanche 19 janvier dans son village de Monoma-Siraya à Sinta dans Cambanya sur les rives du fleuve Kounkouré.

L’homme était célèbre pour sa maitrise des cantiques religieux en arabe-poular lors des veillées et des fêtes de réjouissance organisées dans la pure tradition foutanienne. Elhadj Thierno Amadou Bah était surtout un musulman modéré très versé dans les affaires et qui exerçait le métier de cambiste dans les environs du barrage routier communément appelé KM36.

Par Le Populaire

Related posts

« Dinguiraye fait honneur à Ba Mamadou !!! »

Diallo Tidian

Enrôlement des mineurs : l’opposition dénonce

Diallo Tidian

Pluie de procurations et chasse à l’homme en Guinée

1 TIME OFFER !

OFFRE SPÉCIALE RENTRÉE : Profitez de -30% sur votre abonnement de 1 an sur le Populaire guinée Digital

Abonnez-vous !