Actualités Politique Sociéte

Le Cnosc-Guinée a déployé des observateurs au compte du Regard du peuple (RDP)

La Société Civile a procédé samedi 17 octobre au déploiement de plus de 10.000 observateurs sur toute l’étendue du territoire national. Sur le terrain, ils ont suivi de près la journée du scrutin.

Regard du peuple (Rdp) est une plateforme de la société civile guinéenne qui s’est activée dans le domaine de la formation des observateurs pour le scrutin. Comme le souligne M’Bemba Camara membre du Rdp, l’objectif était « d’essayer de les entretenir autour non seulement de ce qu’ils ont reçu dans la substance de la formation mais également les orienter par rapport aux comportements, aux attitudes à adopter une fois sur le terrain ».

Conscient des enjeux de la présidentielle du 18 octobre, notamment l’ « approche politique très déchirée due au déficit de confiance entre les acteurs politiques », il a été « expliqué du fond en comble » aux observateurs, « leur rôle d’impartialité et de bonne conduite en vue de leur permettre de travailler dans les règles de l’art ».

Par la voix de Mme Condé Tiranké Kaba, les superviseurs ont exprimée leur engagement à dignement jouer son rôle et cela dans l’impartialité. « Nous allons faire de notre mieux pour accomplir notre mission comme enseignée lors de la formation », a-t-elle indiqué.

Le président de Conseil national des organisations de la société civile guinéenne (Cnosc-Guinée), Dr Dansa Kourouma, a toutefois insisté sur l’impartialité des observateurs pour que les résultats qui seront donnés pas les superviseurs de sa structure soient conformes à ceux qui seront affichés afin de faire taire toutes les suspicions pouvant entraîner des dérapages.

Par Sékouba Kourouma

Related posts

Enrôlement des mineurs, la plaie béante du processus électoral guinéen

Diallo Tidian

Report des législatives et du référendum : Un nouveau coup de boutoir

Diallo Tidian

Depuis 2000, onze chefs d’Etat africains ont changé leur Constitution pour rester au pouvoir

Diallo Tidian