Le Populaire
Actualités Sociéte

Le combat Elhadj Souna vs Elhadj Sèkhouna

Dimanche 17 novembre 2019 à Sandervalia dans la commune de Kaloum, des caciques du régime Alpha Condé originaires de 7 préfectures de la Basse Guinée ont fait d’Elhadj Souna Yansané de Kaloum leur 3e Kountigui chef coutumier en langue Soussou.

C’est n’est pas nouveau. Depuis près de dix ans, la communauté de la Basse-côte est secouée par des crises de leadership au sein de sa chefferie coutumière.

L’autorité morale devant être exercée sans conteste par une (seule et unique) personnalité consensuelle peine à s’affirmer.

Le contexte actuel est marqué par des rivalités attisées par le Projet de changement de constitution devant aboutir à un éventuel 3e mandat pour le président Alpha Condé. Elhadj Mamoudou Soumah de Dixinn avait été porté au fauteuil de Kountigui dans un climat de contestation généralisé en raison du fait que l’autre chef coutumier Elhadj Sèkhouna de Tanènè était en intelligence avec le palais Sékoutouréya. Mais quelques temps après, le Kountigui Sèkhouna a été combattu pour avoir réfuté le projet cher aux partisans d’une présidence à vie pour Alpha Condé le champion du Rpg Arc-en-ciel au pouvoir.

Par Le Populaire

Related posts

72H du livre: La 13e édition entre lutte féministe et promotion de paix en période pandémique

Diallo Tidian

Libre tribune: L’escalade est encore évitable. Dernier appel à la raison

Diallo Tidian

Féguifoot : Bory Bah, la bonne personne au bon poste

Diallo Tidian

Leave a Comment