Le Populaire
Actualités Economie International Politique Sociéte

Le président chinois tient un sommet vidéo avec le président français et le chancelier allemand

BEIJING, 8 mars (Xinhua) — Le président chinois Xi Jinping a tenu mardi un sommet vidéo avec le président français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz.

M. Xi a souligné que l’impact combiné des grands changements mondiaux et de la pandémie, d’une ampleur inédite depuis un siècle, ont fait émerger de multiples défis internationaux auxquels il est nécessaire de répondre par la coopération mondiale.

La Chine et l’UE partagent beaucoup de consensus sur la promotion de la paix, la quête de développement et le renforcement de la coopération, a affirmé M. Xi, nous devrions assumer nos responsabilités afin d’apporter plus de stabilité et de certitude à un monde soumis aux turbulences et aux fluctuations.

Le développement de la Chine engendrera un espace plus large pour la coopération sino-européenne, a-t-il dit, ajoutant que les deux parties, en accord avec le principe de bénéfices mutuels, devraient approfondir les partenariats verts et numériques ainsi que la coopération pragmatique dans divers domaines.

La Chine et l’UE doivent continuer de défendre le multilatéralisme et de faire avancer les grands agendas mondiaux, a-t-il ajouté.

MM. Macron et Scholz ont félicité la Chine pour son organisation réussie des Jeux olympiques d’hiver de Beijing, et ont affirmé que le monde était en ce moment confronté à de nombreux défis, et que les pays agissant seuls ne feraient qu’aggraver la situation.

La partie européenne apprécie l’important rôle positif joué par la Chine dans les affaires mondiales, et elle est disposée à nouer une coopération étroite avec elle pour lutter conjointement contre le changement climatique, les problèmes de santé publique et les autres grands défis mondiaux, ont-ils déclaré.

Le président français et le chancelier allemand ont indiqué que la partie européenne était également prête à travailler de concert avec la Chine pour que le sommet UE-Chine soit une réussite, ainsi que pour faire avancer les relations France-Chine, Allemagne-Chine et UE-Chine.

Les dirigeants ont échangé des points de vue sur la question clé de la situation actuelle en Ukraine.

MM. Macron et Scholz ont exposé à M. Xi leurs estimations et leurs positions sur la situation actuelle en Ukraine, affirmant que l’Europe était confrontée à sa pire crise depuis la Seconde Guerre mondiale.

La France et l’Allemagne soutiennent la recherche d’un règlement de la crise par la négociation, et veulent donner une chance à la paix, ont-ils noté.

Ils ont remercié la Chine pour l’initiative qu’elle a proposée dans le domaine humanitaire, et ont déclaré que la France et l’Allemagne étaient prêtes à renforcer leur communication et leur coordination avec la Chine pour promouvoir des pourparlers de paix et empêcher une nouvelle escalade de la situation afin d’éviter une aggravation de la crise humanitaire.

M. Xi a indiqué que la situation actuelle en Ukraine était inquiétante et que la partie chinoise était profondément affligée par le retour de la guerre sur le continent européen.

La Chine soutient que la souveraineté et l’intégrité territoriale de tous les pays doivent être respectées, que les objectifs et les principes de la Charte des Nations Unies doivent être pleinement appliqués, que les préoccupations sécuritaires légitimes de tous les pays doivent être prises au sérieux et que tous les efforts qui sont propices à une résolution pacifique de la crise doivent être encouragés, a-t-il souligné.

La tâche la plus pressante à l’heure actuelle est d’empêcher que la situation déjà tendue ne dégénère ou ne devienne carrément hors de contrôle, a insisté M. Xi.

La Chine salue les efforts de médiation de la France et de l’Allemagne au sujet de l’Ukraine, a poursuivi le président chinois, ajoutant que son pays maintiendrait la communication et la coordination avec la France, l’Allemagne et l’Union européenne (UE) et travaillerait activement avec la communauté internationale en fonction des besoins des parties concernées.

M. Xi a exhorté à un soutien conjoint aux pourparlers de paix entre la Russie et l’Ukraine, soulignant la nécessité d’encourager les deux parties à maintenir la dynamique des négociations, à surmonter les difficultés, à poursuivre les pourparlers et à déboucher sur des résultats pacifiques.

Nous devons appeler à un maximum de retenue pour éviter une crise humanitaire majeure, a affirmé M. Xi, faisant remarquer que la Chine a proposé une initiative en six points sur la situation humanitaire en Ukraine et se tient prête à fournir au pays plus de matériel d’aide humanitaire.

Nous devons travailler ensemble pour réduire l’impact négatif de la crise, a-t-il déclaré. En effet, les sanctions concernées affecteront la finance mondiale, le secteur énergétique, les transports et la stabilité des chaînes d’approvisionnement, tout en pesant lourdement sur l’économie mondiale déjà ravagée par la pandémie de COVID-19, ce qui n’est dans l’intérêt de personne, a-t-il poursuivi.

Nous devons activement défendre une vision de la sécurité qui soit commune, globale, durable et caractérisée par la coopération, a martelé M. Xi.

La Chine soutient la France et l’Allemagne dans la promotion d’un cadre de sécurité européen équilibré, efficace et durable qui défende les intérêts et la sécurité pérenne de l’Europe, ainsi que dans la défense de son autonomie stratégique, a-t-il ajouté.

La Chine sera ravie de voir un dialogue d’égal à égal entre l’UE, la Russie, les Etats-Unis et l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN), a-t-il indiqué.

Les dirigeants ont aussi échangé des points de vue sur la question nucléaire iranienne.

Related posts

Communiqué du site www.kababachir.com

Diallo Tidian

La Guinée a besoin d’une alternance politique

Diallo Tidian

Candidat à la Présidence de la Féguifoot, KPC face aux jusqu’au-boutistes

Diallo Tidian