Actualités Politique

Le procès des 4 proches d’Elhadj Sèkhouna pourrait s’ouvrir ce lundi

Ce vendredi 24 janvier 2020, les quatre proches du chef coutumier de la Basse Guinée Elhadj Sèkhouna Soumah, mis aux arrêts le 22 janvier 2020 par les services du commissariat central de la commune de Matoto à Conakry, ont été déféré à la Maison centrale de Conakry. Leur avocat est Salifou Béavogui. Il déclare à la presse que ses clients ont « inculpés pour troubles à l’ordre public et incitation à la violence ». Ce sont: Fayali, secrétaire général du Labé Sagni, et ses hommes Ibrahima Bangoura, Ibrahima Sory Bangoura et Fodé Sacko.

La date de leur procès prévu au Tribunal de première instance de Mafanco n’est pas encore officiellement fixée. Mais l’avocat, habitué à défendre les victimes d’arrestations irrégulières ou d’exactions de la part des Forces de défense et de sécurité, est convaincu que ce lundi les quatre proches d’Elhaj Sèkhouna Soumah seront appelés à comparaître devant le tribunal.
Par Djenabou Condé 

Related posts

« Sur l’inobservation des gestes barrières, je suis un cas pratique », témoignage Lamine Mognouma Cissé

Diallo Tidian

Conakry-Sur-Seine s’approprie l’été parisien

Diallo Tidian

La Chambre africaine de l’énergie encouragée par la récente nomination de la nouvelle directrice régionale de Kosmos Energy pour l’Afrique de l’Ouest

Diallo Tidian

1 TIME OFFER !

OFFRE SPÉCIALE RENTRÉE : Profitez de -30% sur votre abonnement de 1 an sur le Populaire guinée Digital

Abonnez-vous !