Le Populaire
Actualités Conakry Guinee Politique Sociéte

Le temps de Dieu est meilleur que celui des hommes (Par Marouane)

La bible enseigne et le fait renforce et reconforte. “Dieu est le maitre du temps et des cironstances”! Dieu est un bouclier pour celui qui croit et se confie à lui. Cellou Dalein en est un. Il est dans notre lutte pour la démocratie ce que furent Samory Touré, Zégbela Togba Pivi, Dinah Salifou Camara et autres dans celle qui a été menée contre la pénétration coloniale dans notre pays.

Il est pour notre époque, ce que fut Nelson Mandela pour l’Afrique du Sud dans la lutte pour une société égalitaire, de justice contre toutes les formes de discrimination. Il est aujourd’hui pour notre pays, ce que fut Barack Obama pour les USA en 2008, dont l’accession au pouvoir fut le véritable signe d’une démocratie vraie, qui répugne l’exclusion et qui bannit la ségrégation fondée sur la différence de couleur de la peau ou le calcul sur l’origine.

En attendant le jour de triomphe, Cellou, homme de Dieu, homme du Peuple, homme d’État inscrit en lettre d’Or dans le Panthéon de notre histoire commune son nom. De son vivant. Cet homme d’État a marqué l’histoire tout au long de son passage dans les arcanes de l’État et au service exclusif de la République. Chacun de ses actes posés était exclusivement guidé par l’intérêt commun et orienté essentiellement vers le bien de tous.

Originaire d’une région du pays qui a été moins couverte en terme d’infrastructures par l’État, et qui faisait partie des oubliées de la République, Cellou n’a jamais profité du privilège de la fonction ou de la confiance placée à lui pour y drainer des investissements publics au détriment des autres régions du pays. Aucun projet d’intêret public n’a été détourné, ni orienté de façon irrégulière ou par simple favoritisme vers sa région de naissance. Incompris à l’époque, l’histoire vient de réhabiliter l’homme.

Aujourd’hui, il peut en être fier et brandir cela avec panache. Il n’a pas été au service d’une communauté donnée, ni la région de son origine. Il a été tout simplement un cadre national, un serviteur dévoué et loyal de la République. Il est un fils de la République qui ne raisonne pas en terme des subterfuges, mais en valeurs et en principes qui sont un sacerdoce sur lequel se fonde toute son action.

Comme l’enseigne la parole biblique: “le temps de Dieu n’est pas le temps des hommes”. Dieu ne connait pas le temps du chrono parce qu’il ne subit et ne suit pas. Mais il maitrise le kairos, c’est-à-dire, son moment idéal pour intervenir dans le temps des humains. Et son verdict s’impose à tous, tout comme le jour de gloire de Dalein, quand il sera officiellement declaré Président de la République de Guinée.

Cellou ne peut pas être frappé par le bâton de l’ethnie. Ni son entourage très proche d’aujourd’hui, ni son cabinet d’hier ne sent ou ne brille ethnie. Aliou Condé, Kalémodou Yansané, Alain Touré, pour ne citer que ceux-ci, ont toujours été depuis dans le secret de l’homme. Aujourd’hui, c’est Dr Fodé Oussou Fofana, Nadia Nahman, qui ont integré ce cercle restreint des hommes de confiance de Cellou Dalein Diallo.

C’est l’une des preuves de sa transversalité, sans parler de ses immenses réalisations d’intêret public en Basse-Guinée, en Haute-Guinée et en Guinée Forestière. Encore une fois, refusez la manipulation et jugez chacun sur les faits ! Notre pays ne s’en portera que mieux, et notre démocratie n’en tirera que de la gloire.

Par Habib Marouane Camara, éditorialiste.

Related posts

Dr Ousmane Kaba, un présidentiable très optimiste

Diallo Tidian

Faya Millimouno libéré le 9 août 2019, après 8 jours de détention.

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

Processus de démocratisation de la Guinée : l’espoir est permis, selon Steven Koutsis

Diallo Tidian