Le Populaire
Actualités Conakry Economie Guinee Politique Santé

Le visage de l’hôpital de Sallia à Pita

Murs fissurés, tôles rouillées, clôture tombée, latrines en mauvais état, le Poste de santé de Sallia, à Bantignel, Pita, est dans un état de dégradation très poussé. Il ne tient plus que par le courage et la qualité de la prestation de son principal agent de santé, Dr Ibrahima Pathé Bah.

Grâce à la ténacité du jeune Bah en blouson blanc, ce centre, construit en 1994 par les communautés locales, accueille encore les patients de Sallia et des villages de Bourouwel, Lalya, Petel, Saarè hindé dans ses 6 salles d’hôpital de brousse, dont deux sont réservées à l’observation des patients. On y trouve en tout et pour tout 3 lits, dont un en bois. Partout, le manque d’équipements crève les yeux. Les outils et autres accessoires utiles font défaut.

Ici, le visiteur se réjouit tout de même du ravitaillement régulier du poste de santé en médicaments, assuré par la Pharmacie centrale de Guinée à travers le centre de santé de Bantignel, et le forage moderne qui fournit une eau propre à la consommation. Au Poste de santé de Sallia, les maladies les plus courantes  sont dans une large mesure celles du paludisme, des infections respiratoires, de la gastrite et celles diarrhéiques.

 Par Alhassane Barry 

Related posts

Décryptage/ Une dimension dramatique se joue actuellement: Deux phrases pour éviter le chaos

Diallo Tidian

Sékou Souapé, un extrémiste devenu colombe de la paix.

Diallo Tidian

Sous-préfecture de Kassa : Cheick Traoré out, Samaké joue le premier rôle

Diallo Tidian