Le Populaire
Actualités Conakry Guinee Politique

Les 10 militaires et les 3 lieux du vol et rançonnage

Ils sont dix militaires mis aux arrêts pour vol et racket. Ils ont été présentés ce 28 octobre dans les locaux du Haut commandement de la gendarmerie nationale, direction de la justice militaire. A propos, le nouveau patron de la gendarmerie, successeur du général Ibrahima Baldé, le colonel Balla Samoura, a indiqué que le premier cas de vol s’est produit au palais Sékhoutouréya le 5 septembre lors de l’arrestation d’Alpha Condé.

A l’assaut du Palais…

Six militaires chargés de sécuriser des lieux : commandant Ali Camara, capitaines Souleymane Bangoura et Tamba Kèkoura Kamano, adjudant-chef Mory Hawa Camara et adjudant Daouda Keita ont cassé des coffres forts pour dérober de l’argent en devises étrangères.

… lors des patrouilles …

Le second cas a été enregistré au Pont 8 novembre situé à l’entrée de pendant les opérations de patrouille et de contrôle. Là, «deux militaires du Groupement des forces spéciales et un gendarme  (Adjudant-chef Jacques Zakama Koïvogui, les soldats 2e classe Djibril Daffé et Abdoul Salam Faro) ont découvert la 246 millions de FG dans le coffre d’une dame travaillant au CNC de Matam. Ils ont trouvé le moyen de s’en accaparer avant de disparaître dans la nature », explique le  Colonel Balla Samoura.

… et à la résidence du Haut commandant.

Le troisième cas est le fait de l’adjudant-chef Alpha Condé, de la garde du général Baldé qui s’est « permis de voler des objets et divers dans la résidence du Haut commandement de la gendarmerie nationale ». Ils ont été déférés devant le procureur militaire.

Par Le Populaire

Related posts

La Chine compte sept des 100 meilleures universités du monde au dernier classement THE

Diallo Tidian

Le candidat de l’opposition Cellou Dalein Diallo empêché de faire campagne sur fonds de violences

Diallo Tidian

Bouréma Condé énumère les «points noirs» à l’origine des inondations à Conakry

Diallo Tidian