Le Populaire
Actualités Conakry Diaspora Guinee Politique

Les suggestions de Sorel Keita du CTG pour la Transition

Le président du Collectif pour la transition en Guinée (CTG), Ibrahim Sorel Kéïta, a déclaré la semaine dernière à Conakry que le « dimanche 5 septembre 2021, est une date historique, parce qu’elle a permis effectivement aux guinéens de trouver leur liberté ».

« Cette liberté, il faut la consolider »,  a-t-il affirmé. « Il faut qu’elle soit traduite par le vivre-ensemble, par le bien-être et aussi l’instauration d’un État de droit ». Keita a indiqué qu’au sein du« CTG,(le) souhait et (l’) engagement continu, c’était évidemment l’instauration d’une transition pacifique, inclusive, transparente qui permettront au peuple de Guinée  tout entier de participer à son destin ».

Ayant réalisé, depuis la France, plusieurs actions en faveur d’une transition en Guinée, le président du CTG a foi en la capacité du colonel-président Mamady Doumbouya.

« Nous avons même été très touchés par les premières déclarations, nous avons dit souvent sur les médias notamment, les vôtres et voir même internationaux que pour nous le CTG, les premiers actes étaient salutaires et aussi encourageant. Mais avant ces actes-là, il y a eu des déclarations qui ont été prises et ces déclarations d’intention-là, elles nous ont fait plaisir parce que, c’était des déclarations d’ouverture, de rassemblement et qui appellent à l’apaisement et à la réconciliation nationale.»

Pour M. Keita, l’« une des premières missions de la transition » consiste à « réconcilier le guinéen avec lui-même ». Et surtout montrer à « l’élite (…) que son rôle ce n’est pas de se servir mais plutôt de servir l’intérêt général et le peuple ».

Recueillis par Léon Kolié

Related posts

Antonio Souaré : ‘’ La politique ne me réussira pas, c’est pourquoi, j’ai choisi les sports et la culture et je resterai dans ça ’’

Diallo Tidian

«No bad» pour un second mandat d’Adesina

Diallo Tidian

Souleymane Condé, coordinateur du Fndc aux Etats-Unis Ce lundi, « il ne s’agit pas (seulement) de s’indigner, mais de se battre »

Diallo Tidian