Le Populaire
Actualités Art & Culture Conakry Guinee Moyenne Guinée

Les Victoires de la musique guinéenne, le 18 décembre à l’hôtel Kaloum: Saïfon Baldé, une superstar en lice

En 2020, Saïfond Baldé a été sacré Meilleur révélation de l’année aux Victoires de la musique. Il est à nouveau au cœur de l’événement. Parmi les 10 nominés de la catégorie Meilleur artiste masculin de Guinée. S’il a l’avantage d’un talent adoubé, il reste aussi évident que devant Ali 100 Songs, Ants-T Crazy, Azaya, Fodé Baro, King Alasko, Mousto Camara, Petit Kandia, Soul Bang’s et Takana Zion, se hisser au premier rang n’est pas du beurre à couper.
Il est adulé pour son authenticité musicale. La révélation de la musique pastorale guinéenne continue de gagner le cœur d’un large public par les différents tubes mélodiques et mélancoliques qu’il lâche à compte goutte pour maintenir le sommet du hit-parade guinéen, sous la bienveillance de son manager Diao Barry et du label Mintigui Prod.
Saifond commence sa carrière d’artiste par la danse avant d’imprégner complètement dans la mélodie musicale en 2015. Avoir un projet en solo est toute une aventure, surtout quand il s’agit d’une première expérience. Même si l’on a recours à toutes les stratégies possibles. Saifond a dû se battre pour corriger ses carences et travailler pour imposer ses potentiels.
Pendant le tournage de son clip ”Boss” à Dubai

Ses débuts ne sont pas rassurants. Le danseur ne se sent pas à l’aise en se réécoutant. Cependant, il s’affirme à force de persévérer dans le perfectionnement de ses textes et de son style.

Il trouve sa voie avec des singles qu’il multiplie de 2015 à 2016. Mais c’est à la sortie, en 2017, de son tout premier clip ‘‘Djiwo athiou mi yidhai’’ qui le met au-devant de la scène guinéenne.
Au printemps  de son succès
Sa collaboration avec Habib Fatako dans le titre ‘‘ Guidho an on’’ lui donne une autre expérience musicale.
2019 est finalement l’année fulgurante avec la sortie de son authentique titre ‘‘Naturel’’ extrait de son premier opus qui le propulse vers le haut du hit-parade guinéen.
Saifond boy n’est plus une personne anonyme devant le public guinéen, L’artiste veut être constant dans sa progression brillante pour ne pas  tergiverser. Il enchaîne des singles comme ‘‘Fodari’’, ‘‘Ghari djinna’’, ‘‘Ko guigol’’ pour occuper une place prépondérante dans la mémoire collective des mélomanes comme le souhaite tout artiste. La consécration du natif de Labé est palpable, la diaspora guinéenne l’adoube et le crédit des milliers de vues sur la plateforme musicale Youtube.

Lors de sa visite à Dubaï, l’artiste a tourné un magnifique clip dans la ville de la démesure, à l’honneur à son ami Mouctar Yali qu’il magnifie de boss, comme il l’indique

Extrait de son clip Wowlelan

dans le titre du clip sorti le 11 juin dernier. Il a enchaîné avec le clip ‘‘Sabou no wely’’, ‘‘Wowlelan’’, puis ”Complexe”.

Son concert à Dakar en est une parfaite illustration de son talent musical et de son succès. Il a également brillé récemment lors du lancement de la Foire artisanale de Dalaba, ainsi qu’au Festival international ‘‘Ecofest’’ en Sierra Leone. L’artiste souhaite « apporter une autre image à la musique guinéenne » , dit-il, avant de se confier, en ces termes : « Mon inspiration provient de mon environnement dans lequel je me trouve, de ce que j’entends et voie ».
Saifond est un jeune artiste discret sur ses futurs projets musicaux et sa vie privée. Il estime notamment être prêt à exporter et promouvoir ses belles mélodies à l’international pour se surpasser par le travail avec un esprit d’équipe dont Mintigui Prod contribue et coordonne largement pour le devenir et le rayonnement de sa valeur sûre.
Par Ahmed Tidiane Diallo

Related posts

Forces de l’ordre : Le lien entre le peuple guinéen et son armée

Diallo Tidian

États-Unis : Kassory Fofana rentre à son domicile !

Diallo Tidian

« Gouverner autrement », ou le véritable sens du pari d’un Président

Diallo Tidian