Actualités Conakry Guinee Politique

Libre tribune: “Pour un gouvernement de transition en Guinée !”

La société civile guinéenne, aujourd’hui représentée par le FNDC, doit aller au bout de sa déclaration indiquant ne plus reconnaître Alpha Condé comme président de la République. C’est une simple question de cohérence. Toute autre conduite impliquerait un cautionnement du chaos. Ne plus le reconnaître et ne pas franchir le pas en nommant un gouvernement de transition, c’est laisser entendre que le pays n’est pas dirigé. Situation impossible et inacceptable.

On peut comprendre l’argument de la nécessité d’une reconnaissance internationale mais comment voulez-vous être reconnus sans existence matérielle ? Jamais le 2 avant le 1. Désignez d’abord le gouvernement de transition et ensuite suivra le lobbying pour sa reconnaissance internationale. De toute évidence, cette dernière n’en sera qu’une suite logique dans la mesure où la légitimité nationale et populaire ne fait pas défaut.

Dans les circonstances comme celles que traverse notre pays, se laisser imposer l’agenda politique et rester dans la réaction à travers une succession de déclarations, ne serviront que le statuquo et donc la dictature sanglante qui terrorise le peuple et étouffe notre démocratie naissante.

Par ailleurs, on attend plus que des prières de la part du FNDC et de ses leaders. Le peuple de Guinée n’attend pas de vous une succession de déclarations comptant les morts. Nous ne sommes plus dans les constats. En tout état de cause, il ne reste plus personne à convaincre de la dérive dictatoriale de ce régime. Les faits en parlent mieux. L’heure est à l’action. Le moment est à l’audace. Le temps est celui de la responsabilité.

Il est certainement plus facile d’entamer un combat que de le mener jusqu’au bout. Et si jamais le FNDC traîne encore ses pieds, la jeunesse guinéenne ne manquera pas de prendre ses responsabilités face à ce moment historique de notre pays.

Hady Diallo , docteur en droit économique, chef d’entreprise Loi et Lumière, essayiste

Related posts

Doussou met Dr Diané au défi…

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

Concours « Sur les murs… la poésie » : La date des résultats en septembre…

Diallo Tidian

La date pour les élections législatives fixée au 28 décembre 2019 Un deal de rattrapage imposé au forceps

Diallo Tidian

1 TIME OFFER !

OFFRE SPÉCIALE RENTRÉE : Profitez de -30% sur votre abonnement de 1 an sur le Populaire guinée Digital

Abonnez-vous !