Le Populaire
Actualités Conakry Guinee Politique

Malick Sankhon DG de la Cnss, l’homme aux défis relevés et aux objectifs atteints

« La générosité et la bienveillance ne nécessitent  parfois aucun effort, juste une volonté de faire du bien  et d’aider les autres. »

La sécurité sociale offre aux personnes âgées la sécurité du revenu pendant leurs années de retraite. … Dans le cas des employeurs et des entreprises, la sécurité sociale aide au maintien de relations de travail stables et à la productivité de la main-d’œuvre. Une institution qui assure une protection sociale la plus large possible par une extension des prestations sociales. Un organisme de référence parce qu’il investit de façon judicieuse et rentable et assume pleinement ses missions.

Les défis qui interpellent la  Direction, les Cadres et Agents de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale sont à la mesure des espoirs nourris et ambitionnés par leurs  assurés sociaux : ces espoirs sont nombreux et constants et pour les relever, il paraît urgent de les inscrire dans la logique du changement. L’objectif  du directeur General est d’assurer aux travailleurs salariés et leur famille une protection contre le dénuement économique et social où pourrait les plonger la perte ou la réduction  sensible de leurs gains.

Soucieux  de partager ses expériences et de s’enrichir de celles d’autrui, ses besoins y sont énormes : la majorité de la population ne jouit d’aucune forme de protection sociale. Conscient  des atouts des mutuelles de santé dans l’extension de la couverture universelle des soins de santé, il s’est rendu  cependant compte que ce modèle mutualiste, solidaire et participatif ne pourra s’étendre que si les mutuelles de santé sont «institutionnalisées» , c’est-à-dire si elles sont reconnues par les autres acteurs et inscrites dans le cadre institutionnel en matière de protection sanitaire.

Les perspectives en matière de résultats sanitaires s’améliorent. Cette amélioration est de bon augure pour l’avenir, en particulier pour les populations fragiles du pays, parce qu’elle se traduit par des progrès dans la création de socles nationaux de protection sociale, de programmes de santé universels et de régimes nationaux d’assurance-maladie plus complets.  C’est à partir de janvier 2011 que le Directeur  Général  Malick Sankhon, conscient  du rôle que la CNSS devra  jouer désormais et ce, au regard du nouveau contexte socio-économique et face aux défis auxquels notre pays est confronté, notamment celui de la lutte contre la précarité, s’est fixé comme objectif  de parvenir à des politiques plus ambitieuses, celles universalistes à savoir :

Étendre la couverture de la sécurité sociale ; Assurer  aux usagers de la CNSS, un niveau minimum de garantie de revenu  et un accès aux soins de santé plus efficace ; Moderniser l’institution par la mise en place d’un outil informatique  efficace de gestion ; Introduction à la CNSS de la méthode ou stratégie de gestion axée sur les résultats. Diversifier les ressources de la CNSS en investissant  avec les fonds additionnels  de sécurité sociale ; L’intensification des efforts de la CNSS pour répondre aux attentes des assurés sociaux s’est placée au cœur des piliers de réformes suivantes:

Pour mener à bien les réformes en vue,  le Directeur  Général a estimé nécessaire, de procéder au toilettage des textes législatifs et de  mettre   en place des Commissions Techniques de Travail  à savoir : La Commission Révision du Code de Sécurité Sociale chargée de procéder à la relecture du Code de Sécurité Sociale à l’effet de faire des propositions réalistes en vue de sa réadaptation au contexte socio-économique du pays et apporter toute autre innovation;

La Commission Couverture Médicale, chargée de réfléchir et de concevoir les modalités d’extension de la couverture médicale au secteur informel et aux couches défavorisées de notre pays ; La Commission Agences et Antennes, chargée de faire des propositions dans l’optique de l’autonomie des  structures de proximité (agences et antennes préfectorales) ;

Dans le souci permanent d’assurer un revenu substantiel aux assurés sociaux, notamment ceux de la vieillesse, le Directeur  Général  de la CNSS a procédé à la revalorisation de 30 % des pensions de retraites et des rentes dans le but de les indexer au niveau du coût de la vie. Au cours de l’année 2012 le montant mensuel des allocations familiales a connu également  une augmentation de cent pour cent (100%).

Le  Directeur  général de la CNSS a mis en place une structure spécialisée en Communication et chargée de : Développer des messages institutionnels dans les médias, et à travers des publications thématiques, De renseigner périodiquement les usagers sur la nécessité de l’affiliation, la procédure de recouvrement des cotisations sociales et les prestations servies.

La mise en circulation des cartes biométriques, pour l’identification des assurés sociaux de la CNSS ; Ces cartes biométriques remplaceront désormais les cartes d’assurés sociaux. Le plan de communication publié périodiquement se rapprochera davantage des usagers (participation aux salons et forums, création des journées portes ouvertes sur la CNSS  etc.) ;

L’une des acquisitions remarquable de ces réformes est celle de conception et réalisation d’une application informatique INTRANET CNSS  composée de modules suivants: Gestion comptable; Gestion des employeurs et cotisations; Gestion des prestations sociales; Gestion des ressources humaines et paie ; Gestion immobilisations et stocks ; Ce dispositif informatique  de dernière génération intègre au sein d’un réseau local  toutes les données de  L’agence comptable ; du recouvrement et des prestations sociales, des ressources humaines  en permettant un partage en temps réel de l’information.

La création de deux  nouvelles structures (agents d’assiette, grappe familiale)  au niveau du département en charge du recouvrement permet une gestion individuelle du compte cotisant et de la famille. Cette application   a facilité le suivi des cotisations des affiliés et l’évaluation des prestations à servir. Aux dires des usagers de la CNSS, l’acquisition de cette application est l’une des réformes les plus remarquables des dix dernières années.

En tenant compte de la nouvelle vision du Directeur  Général de la CNSS, qui voudrait que cette institution  devienne une organisation efficace en matière de couverture complète pour les travailleurs et leurs familles en application des dispositions légales et réglementaires, il a été défini des objectifs   stratégiques à chaque Direction de Département.

Cette Gestion axée sur les résultats (GAR) est un  moyen d’améliorer l’efficacité et la responsabilité de la gestion en faisant participer les principaux intervenants à la définition des résultats escomptés, en évaluant les risques , en suivant les progrès vers l’atteinte des résultats, en intégrant les leçons apprises dans les décisions de gestion et les rapports , sur les rendements dans le mode de fonctionnement de la CNSS, l’accent étant mis sur l’amélioration de la performance et la réalisation des résultats.  Cette politique s’intègre à l’effort de faire de la CNSS une organisation moderne et efficace, apte à relever les défis nouveaux qui se présentent à elle.

Conscient du fait que les ressources humaines constituent la clef de voûte de toute réussite, monsieur Malick Sankhon  a entrepris un vaste  programme de formation des agents et Cadres à travers des cycles de perfectionnements spéciaux organisés sur le tas, dans différents domaines pour leur permettre  d’améliorer leurs connaissances professionnelles , de compléter leur formation et de s’adapter aux progrès scientifique et technologique.

L’installation et l’équipement d’une salle de formation moderne justifient la volonté  du  Directeur  Général à améliorer la qualité de service  à rendre aux assurés sociaux. Dans sa noble volonté de poursuivre le combat de la modernisation et en droite ligne de l’application des nouvelles directives de gouvernance sociale prônées par le Chef de l’État, la CNSS se métamorphose au grand bonheur des travailleurs et des populations guinéennes sous la direction de Malick Sankhon.

Dans cette dynamique nouvelle qui fait espérer pour l’avenir, la CNSS évolue vers la perfection. De la précision du diagnostic au traitement des pathologies en passant par la concrétisation objective des examens, la CNSS s’est doter d’un matériel de dernière génération pour la prise en charge des principales maladies de l’être humain. Un nouveau bloc de cathétérisme cardiaque a été réalisé. Les locaux du laboratoire de la CNSS accueillent également un scanner de 160 barrettes.

L’extension du traitement de toutes sortes de pathologies médicales est un point nodal que les cadres de la santé viennent d’atteindre. La perspective des évacuations sanitaires, vient ainsi d’être réduite avec tous ces nouveaux moyens acquis. En plus, la formation des ressources humaines qui va en s’accroissant et en se modernisant, donne de la valeur à ce matériel acquis impliquant nécessairement un suivi et un entretien de tous les instants.

Ce sont de grandes économies que la CNSS elle-même et l’État guinéen feront en ayant désormais les moyens de réinvestir davantage et toujours dans le perfectionnement et l’agrandissement des activités de la CNSS au bénéfice de la population. C’est donc un grand coup dans la modernisation. Un redéfinissement des prérogatives que le Directeur général Malick Sankhon à réussir avec l’espoir que l’adhésion de tous les partenaires ne fera pas défaut à cet élément clé de la réussite. C’est en cela que la pérennité et la sauvegarde des bases posées iront toujours dans le strict avantage des populations guinéennes dont les problèmes de santé ont maintenant leurs solutions ici, sur place, dans les locaux de la CNSS.

 Par Macky Daff

Related posts

#TeamEurope: l’Union européenne et la Guinée ensemble contre COVID-19

Diallo Tidian

Guinée : le gouvernement et le secteur privé entendent renforcer la compétitivité des entreprises privées

Diallo Tidian

Les dix leçons de la campagne présidentielle à retenir avant le jour fatidique du vote !

Diallo Tidian