Le Populaire
Actualités Conakry Guinee Politique Sociéte

Manifestations du FNDC : 45 enfants en prison à Conakry

Quarante-cinq mineurs, parmi cinquante-six interpellés suite aux mouvements de rue organisés le 28 juillet 2022 par le FNDC (Front national pour la défense de la Constitution) avec le soutien des principaux partis politiques, attendent l’ouverture de leur procès à Conakry.
Selon un communiqué du Procureur spécial près le Tibunal pour enfants de Conakry, publié le 2 août, 56 enfants ont traduits devant la justice entre le 29 juillet et le 1er août.
 » Après examen des procès-verbaux », écrit le Procureur spécial Mohamed Diawara, cinq mineurs âgés de moins de 13 ans ont été libérés, conformément à la loi.
Quarante-cinq autres âgés de plus 13 ans ont été placés en détention provisoire pour « des faits d’attroupement et de destruction de biens publics et privés ».
Selon le Fndc, principal mouvement de la société civile guinéenne,  les manifestations du jeudi 28 juillet 2022 visaient à « exiger » du régime de la junte militaire « le retour à l’ordre constitutionnel » en Guinée.
Le régime né du coup d’Etat du 5 septembre 2021 est dirigé par le colonel Mamadi Doumbouya, un ancien légionaire français fait commandant du GFS (Groupement des forces spéciales) pendant le magistère du président Alpha Condé.
Par Gordio Kane

Related posts

Et la jeunesse dans tout ça ? Elle, chair à canon des luttes socio-politiques en Guinée

Diallo Tidian

Le «soldat Ryan»promu Directeur régional Conakry-centre de la douane guinéenne

Diallo Tidian

Un appel en faveur du Dr Denis Mukwege

Diallo Tidian