Le Populaire
Actualités Afrique Conakry Guinee Politique

Médias : vers la mise en place de la section de l’UJPLA en Guinée

En prélude à la mise en place du bureau local de la section guinéenne de l’Union des Journalistes de la Presse Libre Africaine (UJPLA), une réunion technique s’est tenue hier, lundi 30 août 2021, à Conakry. Cette rencontre, présidée par Mouctar Bah, le coordinateur de la section, a été axée sur la mise en place d’une commission d’organisation chargée de préparer la cérémonie de mise en place de la représentation de cette union dans notre pays, rapporte un journaliste de Guineematin.com a participé à cette rencontre.

En Guinée, l’Union des Journalistes de la Presse Libre Africaine commence à prendre forme. Autour de Mouctar Bah (correspondant historique de RFI et de l’AFP), plusieurs journalistes venus

Mouctar Bah, correspondant de RFI en Guinée et coordinateur de l’UJPLA

des différents médias de Conakry ont échangé sur les modalités de l’organisation de la cérémonie de mise en place de son bureau local. Le coordinateur général local de l’AJPLA a mis à profit cette occasion pour appeler à une forte adhésion et à une synergie d’actions des professionnels de médias de Guinée.

« L’idée de la création de cette union vient du journaliste Yao Noël. C’est un journaliste ivoirien qui était à « Fraternité Matin » (le quotidien gouvernemental) et qui est aujourd’hui éditorialiste au journal « LE MATIN ». Et, c’est un grand journaliste que j’ai connu quand j’étais à l’université. A l’époque, Yao Noël était déjà journaliste à Fraternité Matin…

Et, depuis la création de l’UJPLA, il y a eu des adhésions massives. Alors, aujourd’hui, nous avons organisé une rencontre préparatoire. Il s’agissait de voir comment mettre en place la section guinéenne de l’UJPLA. Et, je précise que ce n’est pas seulement les pays francophones ou bien les pays anglophones, tout le monde se retrouve dans cette association. Aujourd’hui, les adhésions sont extraordinaires. Et, la Guinée étant l’un des premiers pays contactés par l’initiateur de l’organisation, nous ne devons pas rester à la traine », a dit Mouctar Bah à ses confrères.

Alpha Abdoulaye Diallo, administrateur général du journal Le Populaire et superviseur de la commission d’organisation à l’UJPLA

De son côté, l’administrateur général du journal ‘’Le Populaire’’, Alpha Abdoulaye Diallo (qui assure également la supervision du comité d’organisation) est revenu sur l’importance de cette organisation pour les journalistes guinéens et pour notre pays. « Nous avons besoin de mettre en place cette section parce que, comme vous le savez, la Guinée est un pays qui compte sur le plan africain. Et, l’UJPLA qui vient de célébrer le premier anniversaire de sa création a donc besoin d’avoir une existence dans notre pays qui constitue l’un des pays phares de cette organisation, d’autant plus que la Guinée est représentée au sein du bureau exécutif international », a-t-il indiqué.

Après le choix de l’équipe qui va chapeauter l’organisation de cet évènement, Alpha Abdoulaye Diallo a invité les uns et les autres à se mettre au travail pour que le bureau soit mis en place.

« Nous souhaiterions que le comité d’organisation puisse d’abord réunir tout ce qu’il faut pour l’organisation matérielle de cet événement ; ensuite, nous proposer la date de la tenue de l’événement. Après cela, lorsque le bureau exécutif de l’UJPLA sera mis en place, nous allons au niveau international fixer la date de la cérémonie officielle de validation du bureau national. L’adhésion à cette union est libre. Et donc, tout journaliste guinéen voudrait bien s’adresser à la section qui sera mise en place. Et, c’est cette section qui va

représenter notre pays au niveau international », a indiqué Alpha Abdoulaye Diallo.

A noter qu’à la fin de la rencontre, la commission d’organisation a été composée comme suit : Ibrahima Diallo (président de la commission) ; Grégoire Koffi Ankou (Conseiller) ; Ciré Baldey (Trésorier) ; Marouane Kamara (1er secrétaire) ; Alpha Assia Baldé (2ème secrétaire).

Alpha Assia Baldé
Guineematin.com
Tél : 622 68 00 41

 

Related posts

Le BMI met en garde contre les risques de piraterie continus dans le golfe de Guinée

Diallo Tidian

Covid-19 : surmontons nos réticences et rendons-nous à l’hôpital

Diallo Tidian

Le cas des prisonniers AOB et Toumba Diakité inquiète

Diallo Tidian