Actualités Conakry Economie Guinee Politique Sociéte

Mines : Saadou Nimaga, la boussole des réformes

En Guinée, dès qu’on parle des mines, les regards se tournent vers les acteurs qui veillent de fil en aiguille aux réformes entreprises par Alpha Condé depuis 2011. Mais le secteur des mines est un terrain miné et glissant sur lequel certains intérêts des puissants font l’objet de reddition des comptes. Avec les réformes entamées depuis 2011, le président Condé a effectivement réussi à attirer de nombreux investisseurs dans les mines. Cela a été rendu possible grâce à l’offensive diplomatique qui s’en est suivie, et qui a fait grincer des dents mais accordant des avantages au peuple.

Sur ce chantier, beaucoup d’acteurs se sont vu retirer leurs titres détenus illégalement. Dès lors, c’est le combat du lion que le président Alpha Condé entame. Pour le réussir, il s’est appuyé sur des jeunes gens ayant acquis de grandes capacités intrinsèques qui ont préféré la patrie à la place des rétro-
commissions. Dans cette dynamique, une nouvelle procédure cadastrale est initiée en 2016 et mise en ligne en 2017. La création d’un guichet unique facilite désormais les procédures administratives d’accès aux titres miniers ainsi que la publication online des contrats et conventions.

Sur la ligne du combat, on aperçoit un homme discret, rarement devant le petit écran. Lui, c’est Saadou Nimaga. Un rigoureux juriste sorti de l’École des Mines de Paris et de l’Ecole Nationale d’Administration. Actuellement, les médias étrangers s’intéressent particulièrement à ce secteur stratégique de l’économie guinéenne. Le secret est entre les mains de ces jeunes réformateurs. Comme M. Saadou Nimaga, actuel secrétaire général du Ministère des Mines et la Géologie ; la Guinée compte beaucoup d’énergies fraîches
travaillant d’arrache-pied pour le succès des réformes.

L’arrivée du jeune Ministre, Abdoulaye MAGASSOUBA, ayant les mêmes idées et la même vision que lui, a été une aubaine pour le secteur minier guinéen. Deux jeunes qui se complètent et qui ont fait émerger un secteur qui souffrait des luttes d’intérêts, de corruption et d’incompétences. Jamais, un duo à la tête de ce
département n’a été aussi cohérent.

À présent, le pays peut se frotter les mains. Les entreprises minières versent de manière régulière une redevance superficiaire aux collectivités locales. Des projets au bénéfice des collectivités sont créés. « Anafic et Fodel » sont les meilleurs exemples de réussite dans la redistribution des ressources au peuple.
Chose qui ne se faisait pas avant l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir. Au regard de tout cela, notons que la réussite de la Guinée dans ce domaine a été possible grâce à l’engagement personnel du président Alpha Condé et la contribution de qualité des cadres qui ont préféré sacrifier leurs vies dans ces difficiles et très risquées réformes.

Moussa Diabaté

Related posts

Lettre ouverte aux personnalités politiques de l’opposition guinéenne: De la survie de l’opposition et du FNDC face enjeux futurs

Diallo Tidian

Saloum Cissé dit que le projet de nouvelle constitution sera…

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

Le ministre Taran Diallo dénonce…

Diallo Tidian

1 TIME OFFER !

OFFRE SPÉCIALE RENTRÉE : Profitez de -30% sur votre abonnement de 1 an sur le Populaire guinée Digital

Abonnez-vous !