Le Populaire
Actualités Afrique Art & Culture Diaspora Education International Politique Sociéte

Munich accueille le «Davos des Jeunes»

Le Congrès mondial de la jeunesse One Young World tiendra son rendez-vous annuel du 22 au 25 juillet 2021 dans la ville de Munich, en Allemagne. La rencontre devrait rassembler plus de 1400 jeunes leaders issus de 198 pays, sélectionnés parmi près de 45000 candidatures. Ce qui fait de cet événement l’une des plus grandes rencontres mondiales avant la propagation de la covid-19.

Avec l’évolution de la situation sanitaire, le sommet se tiendra en présentiel à Munich, mais aussi en visioconférence pour les délégués n’ayant pas pu effectuer le déplacement pour diverses raisons. Une application est mise en place pour interconnecter les jeunes leaders et les panélistes afin de participer aux sessions préparatoires déjà en cours.

Pendant ces quatre jours de travaux, des conseillers prestigieux comme le Professeur Mohamed Yunus, Prix Nobel de l’économie solidaire, Ellen Johnson Sirleaf, ancienne Présidente du Liberia et d’autres éminents leaders politiques, sportifs, commerciaux et humanitaires sont invités à animer différentes sessions.

« Les délégués participants sont choisis après un long processus de sélection, jugés pour leur potentiel de leadership et à être préoccupés par les enjeux mondiaux. Montrer leur capacité à saisir des concepts complexes et fournir des conseils précis, ainsi avoir une expérience avérée dans une activité par exemple avoir créé sa propre entreprise ou ONG », rappelle le communiqué de l’organisation. 

”One young world” archive

Surnommé le «Forum de Davos des Jeunes», il est le premier congrès mondial destiné à la jeunesse. Son but est d’échanger sur différents sujets de société, connecter à travers le réseautage des jeunes leaders, et de s’assurer que leurs préoccupations soient entendues et prises en considération par les décideurs.

« Ces jeunes de tous les continents se préparent déjà à être parmi les acteurs incontournables du développement, tant au plus national qu’à l’échelle continentale. Et, ce dans différents domaines, pour le devenir de la planète », rappelle le journaliste et essayiste Jean-Célestin Edjangué dans son ouvrage sociologique ‘‘Jeunes africains, jeunes du monde’’ édité chez l’Harmattan-Paris.

A la fin de chaque sommet, les jeunes délégués deviennent officiellement ambassadeurs de One Young World. Un statut qui leur ouvre un droit de participation aux futurs congrès, dont Le prochain est prévu en 2022 à Tokyo, la capitale japonaise.

Par Ahmed Tidiane Diallo

Related posts

Présidentielle 2020: le nombre de commissions de distribution des cartes déterminé.

Diallo Tidian

Pas de manif de l’opposition, le 15 décembre déclaré férié

Diallo Tidian

Opération «ville morte» ce jeudi: L’opposition continue de désarçonner le régime du 3e mandat

Diallo Tidian