Art & Culture Economie Sociéte

N’fansoumane Bangoura, le créateur de la startup Yankady

Fasciné par le digital et à cause des nombreuses transformations qui changent les sociétés et les entreprises occidentales à l’ère du numérique, ce jeune guinéen lance à son tour sa startup.

Il estime qu’avec ses compétences en développement informatique, gestion de projet, stratégie digitale et web marketing, il peut apporter sa contribution dans la transformation du numérique en Afrique. Il est un des startups de vente  Made in Guinea qui permet de faciliter l’achat des produits, en particulier d’origines africaines au sein de la diaspora africaine vivant sur le vieux continent.  Le fondateur de www.yankady.com veut apporter une solution « en démocratisant les options sur le site, permettant la garantie du service aux clients, à défaut d’être remboursé », rassure N’fansoumane Bangoura.

Avec le nombre des startups qui ne cesse d’accroitre, il entend également s’appuyer sur le volet humain, en prouvant aux partenaires une sincérité de son business et la satisfaction des clients à travers les articles qui seront sur la Marketplace Yankady. Notamment des articles pour femmes, hommes et enfants. Des vêtements, accessoires, bijoux, sacs, jouets, produits de beauté, livres, produits électroniques. Et même de l’alimentation.

« La procédure pour une commande est de faire un clic de choix sur le produit. Poursuivant les instructions de modalité de paiement qui se fait par une carte bleue ou par paypal en renseignant l’adresse, la livraison est prise en compte pour être livré quelques jours plus tard » détaille le jeune N’Fansoumane. «Yankady participe aujourd’hui au développement de l’écosystème économique africain en aidant au développement de l’entreprenariat». Depuis le lancement de sa startup Yankady  en octobre 2018, sa présence commence à intéresser d’autres pays comme le Maroc, la Tunisie, le Burkina Faso, la Guinée, le Sénégal, le Mali, la Côte d’ivoire, le Bénin, la France, l’Allemagne.

Ce jeune, connu sous le sobriquet de ‘‘Prince’’ est guinéen d’origine. Après une première année en MIAG.E (Méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises) à l’Université Kofi Annan de Guinée en 2009. Il poursuit ses études en France en 2010 à l’université d’Orléans où il obtient une licence en MIAGE. Il intègre par la suite l’école d’ingénierie et de management institue G4 (en alternance) où il obtient son master 2 en tant que “Chef de projet SI”.

Plus tard, il travaille pendant deux ans comme chef de projet recherche et développement au sein de FinTech de 2015 à 2017. En 2017, il se lance dans le conseil en transformation digitale. Ingénieur en informatique de formation. Ses compétences sont aujourd’hui concentrées sur la stratégie digitale et le web marketing. Il a aujourd’hui lancé sa startup appelé  Yankady.com , un nom et en souvenir de ses origines guinéennes.

Par Ahmed Tidiane Diallo

Related posts

«No bad» pour un second mandat d’Adesina

Diallo Tidian

Décryptage: Les péchés de la nouvelle constitution

Diallo Tidian

La culture guinéenne perd un de ses acteurs : Alkhaly Mohamed Keïta s’en est allé !

Diallo Tidian

Leave a Comment