Le Populaire
Actualités Conakry Guinee Politique

Opération «ville morte» ce jeudi: L’opposition continue de désarçonner le régime du 3e mandat

L’élan autour de la lutte contre la présidence à vie est loin de s’essouffler. Même si sa manifestation du lundi 9 novembre a été peu suivie dans le Grand-Conakry, l’opposition au régime Alpha Condé ne baisse pas les bras. Elle se donne le challenge d’appeler les habitants de la capitale et des autres villes du pays à observer une journée «vite morte» ce jeudi 3 décembre.

L’élan autour de la lutte contre la présidence à vie est loin de s’essouffler. Même si sa manifestation du lundi 9 novembre a été peu suivie dans le Grand-Conakry, l’opposition au régime Alpha Condé ne baisse pas les bras. Elle se donne le challenge d’appeler les habitants de la capitale et des autres villes du pays à observer une journée «vite morte» ce jeudi 3 décembre.

La raclée du 9 novembre est à mettre dans la corbeille du passé. Mais, réussir à relever le défi d’une nouvelle journée ville morte n’est plus une mince affaire dans le dispositif sécuritaire actuel ceignant le Grand- Conakry. Où les Postes armés (Pa) réduits en lambeaux pendant les violences postélectorales d’octobre, ont cédé la place à une forte présence d’hommes en tenue lourdement armés et réputés nerveux.

Sans autorisation préalable de laisser manifester les forces vives de la nation, un tel dispositif est plus que dissuasif. Ses bras prolongés jusque dans les plus petites ruelles des quartiers avoisinants les deux grandes artères qui traversent la capitale, peuvent actionner la broyeuse des libertés, partout dans le Grand-Conakry. Plusieurs rescapés de la répression qui ensuivrait pourraient se retrouver dans la même situation que certaines grosses têtes de l’Ufdg : entre les crampons de la botte du régime de la présidence à vie.

Le cap de la persévérance

Mais à cœur vaillant rien d’impossible. Les partisans de l’alternance démocratique sont déterminés à tenir le cap de la persévérance. S’ils parviennent à déjouer les pronostics alarmistes, ils vont donner à la journée de ce jeudi toute sa charge d’espérance. Le camp Cellou Dalein Diallo en sortira confortée. Et cette première journée de victoire, si victoire il y en a, sonnerait comme un avertissement à l’homme du 3e mandat dont l’investiture est programmée le 14 écembre dans un climat de défiance des principaux partenaires de la Guinée au nombre desquels la France qui « partage les interrogations exprimées par l’Union européenne sur la crédibilité des résultats» du scrutin présidentiel dernier. En vertu duquel Alpha Condé prolonge sa présidence. Dans un environnement socioéconomique qui ne s’y prête plus. Impacté qu’il est par une décennie de kleptocratie aggravée ces dernières semaines par la traque aux hommes d’affaires considérés – à tort ou à raison – comme étant les bras financiers de l’opposition.

Le cocktail explosif qui attend

Pendant ce temps, la santé financière de l’Etat fortement ébranlée en ce second semestre 2020 et la gestion du quotidien rendue de plus en difficile pour les ménages pauvres et très endettés, annoncent un ralentissement de la roue économique, une dépréciation du Franc guinéen et un affaiblissement du pouvoir d’achat qui n’épargne aucun citoyen. Si le système mis en place pour opprimer tous ceux qui ont fait le choix d’exercer librement une activité rentable dans le pays poursuit son bonhomme de chemin avec, à la clef, la séquestration de toutes forces politiques et sociales opposées au 3e mandat, l’obstruction des voies menant à l’alternance, et l’entêtement des membres de la nomenklatura au pouvoir à ne laisser aucune chance ne serait-ce qu’à la formation d’un gouvernement d’ouverture pouvant donner des signaux rassurants à la communauté nationale et internationale, le terreau de la contestation d’un régime illégitime aux yeux de la majorité des guinéens et des voisins de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif), des pays de l’Union européenne (Ue) et des Etats-Unis, demeurera fertile. Et cela va aider l’opposition à désarçonner le 3e mandat..

Par Diallo Alpha

Related posts

Société : La plateforme jeunes solidaires lance la 1ère édition du concours national sur l’entrepreneuriat jeune

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

Administration guinéenne : Vieux, prenez la porte !

Diallo Tidian

LIBRE OPINION: Le FNDC a été affaibli dans sa lutte, le jour même où Alpha Condé a fait un discours sur la nouvelle constitution…

Diallo Tidian