Le Populaire
Actualités Conakry Guinee Politique

Oui, pour l’ENA et à une Ecole militaire à Dubréka !

Yéliya. Retenez bien ce nom: sous peu, le régime du Colonel va bâtir sur le plateau de cette bourgade  de Bouramaya à  Dubréka deux édifices devant abriter l’Ecole nationale d’administration et une Ecole militaire. 

Signe annonciateur, ce 23 avril, le ministre de l’Urbanisme, Ousmane Gaoual Diallo, a conduit une mission sur les lieux du projet. L’utilité publique dudit projet se passe fort bien de tout commentaire, et je la mets tout de suite au rang des grands chantiers à réaliser avant la fin de la transition. Utile, dis-je, pour le pays tout entier à commencer par les principales localités riveraines des deux sites. Mais cela ne nous  interdit pas d’alerter l’opinion publique de l’impact et les conséquences de réaliser un tel projet sans  éclairer la lanterne des contribuables sur la destination des 50 milliards de FG du projet de l’Hôpital militaire de Dubréka attribué à Amadou Diaby et consorts.

Sinon il va s’en dire que notre pays risque de devenir un endroit où les criminels en col blanc peuvent sévir en toute impunité et prendre les pieds au cou. Or le défi principal du régime du colonel est de lutter contre l’impunité.

Nous devons donc veiller à ce que ce projet ne puisse pas être interprété comme le précédent et encourager les délinquants à faire de la Guinée leur chasse gardée, à l’abri de toute poursuite judiciaire. Par voie de conséquence, ils vont prendre les contribuables pour des imbéciles, et nous qui les dénonçons, pour des gens qui prêchent dans le désert. J’ai dit.

Par Alpha Abdoulaye Diallo

(Billet paru dans Le Populaire du lundi 25 avril 2022)

Related posts

Tibou Kamara: Quels problèmes ?

Diallo Tidian

Bédié défie encore Ouattara : pas d’autre solution qu’un véritable « dialogue national »

Diallo Tidian

Football : Ce que l’on sait de Mamadou Alpha Bah, président Ted Afrique

Diallo Tidian