Le Populaire
Actualités Conakry Guinee Politique

Paysage politique : l’UGDD a célébré ses 12 ans de présence

Créé en décembre 2008, l’Union guinéenne pour la démocratie et le développement (Ugdd) a célébré ses douze ans d’existence active sur le terrain politique, le samedi 18 décembre 2021. A son siège de Cobaya en banlieue de Conakry,  son président, Pépé Francis Haba, avait réuni du monde autour du gâteau d’anniversaire.

Militants, sympathisants, amis et ses alliés de ce modeste parti politique créé par Keamou Bogola Haba dans le but de lutter farouchement contre les pouvoirs dictatoriaux, ont été gratifiés d’un bel événement de souvenir et de communion.

Ils ont d’abord eu pensée pieuse pour feu Georges Ghandi Tounkara, le second président. Ensuite, ils ont magnifié les actes posés par le parti et son leader en présence de MM. Jacques Gbonimy de l’UPG, la formation politique créée par feu Jean Marie Doré, Aliou Condé de l’UFDG, Aboubacar Biro soumah du PPC, et Papa Koly Kourouma de GRUP. Selon le leader de l’Ugdd, Pépé Francis Haba, ce douzième anniversaire de est l’occasion de passer en revue les défis, faire le bilan et projeter les activités à venir.

En termes de bilan, l’Ugdd a participé à toutes les échéances électorales majeures depuis la présidentielle de juin 2010, les législatives de septembre 2013, la présidentielle d’octobre 2015, les communales de février 2018, excepté le double scrutin référendaire et législatif du 18 mars 2020. Parce que, selon M.Haba, « il s’agissait de la volonté manifeste d’Alpha Condé de se maintenir au pouvoir vaille que vaille pour un 3e mandat, d’imposer au peuple de Guinée une assemblée monocolore et une nouvelle constitution illégitime ».

En se réjouissant de la constance de l’Ugdd dans le combat politique, M. Haba salue le fait que ce parti soit l’une des rares formations politiques de la Guinée ayant connu une alternance régulière et démocratique à sa tête. L’anniversaire est l’occasion pour l’Ugdd de réaffirmer « son soutien au président Mamadi Doumbouya et son équipe pour la bonne conduite de la transition en vue du retour à l’ordre constitutionnel».

Le président de l’Ugdd se réjouit « des actes et initiatives que posent » les nouvelles autorités du pays « en faveur de la réconciliation nationale, du soulagement du panier de la ménagère, de la promotion de l’Etat de droit et de la bonne gouvernance que sont, la libération des prisonniers politiques et la facilitation du retour des exilés, dont le capitaine Moussa Dadis Camara ». Mais «malgré ces initiatives salutaires », M. Haba, se déclare « préoccupé par l’absence d’un cadre de dialogue permettant de dissiper tout malentendu ou toute suspicion résultant d’une quelconque mauvaise interprétation des actes posés par » les autorités ayant mis un terme au 3e mandat d’Alpha Condé.

Par Léon Kolié

Related posts

Présidentielle 2020 : la “Taks-Force” sur le terrain électoral

Diallo Tidian

Condé et son système dans l’obstination : Quels lendemains à la crise guinéenne ?

Diallo Tidian

Parole de Kébé

Diallo Tidian