Sociéte

Pour plus de visibilité des actions de développement du secteur rural : Un réseau de journalistes créé en Guinée

Sur initiative du PPAAO-Guinée, un Réseau de journalistes et de communicants agricole (Rejocoma) a été lancé le 6 septembre 2019 à Conakry. Présentation.

C’est une initiative qui contribue à apporter davantage de visibilité aux actions du Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP) et recadrer les axes d’informations du secteur rural afin d’accroitre le niveau de perception des actions du Programme par les décideurs, les partenaires techniques et financiers, ainsi que les bénéficiaires.

«On ne peut pas travailler dans le monde paysan sans communiquer. Donc, depuis la mise en vigueur du premier financement du PPAAO en 2012, nous avons eu de programmes de collaboration avec les radios rurales qui nous ont aidés à passer le message au niveau du monde paysan pour être plus près des bénéficiaires», explique le coordonnateur du PPAAO en Guinée, Dr Boubacar Diallo.

Le bureau exécutif du réseau est composé de 7 membres élus. Son président est Thierno Souleymane Bah, un journaliste du secteur public guinéen et consultant en communication agricole pour plusieurs institutions internationales. Il est assisté par Demba Doumbouya élu au poste de secrétaire général. Lui aussi journaliste à la radio et télévision guinéenne, spécialiste du domaine. La trésorerie est assurée par la jeune journaliste Kadiatou Djiba Diallo de la radio Lynx Fm. Deux secrétaires sont chargés de la planification. Ce sont Ibrahima Sory Soumah de la Radio nationale de Guinée et Aissata Tawel Camara d’Evasion TV. Les relations publiques du réseau sont confiées à Abdoul Malick Diallo de l’hebdomadaire Le Populaire. Le poste de secrétaire à la formation est confié à Alpha Ousmane Souaré de la radio privée City FM.

Constituer des bases de données

La spécialisation des journalistes est devenue une nécessité, assure le chargé de communication du PPAAO, Souleymane Diallo. «On est parti du constat que le secteur rural n’était pas suffisamment traité dans les différentes rédactions. On a donc pensé qu’au-delà du PPAAO, il faudra mettre en place un réseau qui fédère des journalistes des médias public et privé qui vont pérenniser les actions du secteur agricole. L’initiative est expérimentée dans les 15 pays de la Cedeao où le PPAAO est opérationnel. Mais nulle part, cela n’a pu avoir le jour compte tenu des contraintes de temps, de mobilisation des moyens au niveau des medias, en terme même des ressources de qualité».

Au nom des ministères du développement rural, Ibrahima Diallo, déclare que ce réseau vient à point nommé afin de contribuer à la visibilité du secteur de développement rural. «Nous saluons cette autre initiative du PPAAO qui ne cesse d’émerveiller le monde rural guinéen».

Le ministre de la Communication, Amara Somparé, souligne la faible médiatisation du secteur agricole qui occupe 70% de la population active guinéenne, en dépit d’énormes efforts consentis par le gouvernement. «Il faudrait que vous journalistes aussi soyez les vecteurs de la transmission vers le public de tout ce qui est fait de positif dans le sens de l’amélioration des conditions de travail des paysans. Bien entendu, quand les choses ne sont pas bien faites, il faudra le dénoncer pour que le gouvernement améliore son action».

Représentant la ministre de l’Agriculture à la cérémonie, Mamadou Kourouma, conseiller chargé des Questions agricoles, encourage les membres du Rejocoma à «se mettre à la disponibilité des quatre secteurs principaux à savoir, l’agriculture, l’élevage, la pêche et l’environnement». Pour cela, M. Kourouma demande au réseau de se mettre «à la disposition des projets, des directions nationales et des ministères concernés» pour reconstituer leurs bases de données.

Présidé par le ministre Somparé, l’événement a connu la présence des partenaires techniques des différents ministères du secteur rural ainsi que de patrons de presse.
Par Le Populaire

Related posts

Sékou Souapé, un extrémiste devenu colombe de la paix.

Diallo Tidian

Addi Bâ et Giorgio Marincola: les partisans noirs

Diallo Tidian

Les interrogations d’un citoyen. 1ère partie : Alpha Condé plébiscité pour un troisième mandat. Où sont passés l’opposition et le FNDC ?

Diallo Tidian

Leave a Comment