Le Populaire
Actualités Conakry Guinee Politique Sociéte

Quoi de plus normal que de soutenir le colonel Doumbouya dans la réussite de la transition ?

Le principal leader politique guinéen, Cellou Dalein Diallo a marqué son retour à Conakry par un appel à rester et demeurer dans la dynamique de la réussite de la transition en cours dans ce beau et riche pays d’Afrique de l’ouest.

Principal leader politique guinéen, après un séjour de quelques jours en Europe, Cellou Dalein Diallo, a marqué son retour à Conakry par un appel à rester et demeurer dans la dynamique de contribuer à la réussite de la transition en cours dans ce beau et riche pays d’Afrique de l’ouest.

Faisant un compte rendu de son séjour en Europe, il a affirmé samedi 13 novembre 2021 avoir «expliqué aux responsables des institutions» et  des pays partenaires de la Guinée «combien il est utile que la communauté internationale soutienne la transition pour sa réussite». Dans ce sens, l’ancien Premier ministre de la (2004–2006) devenu président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (Ufdg), a demandé à ses partisans de rester «sereins» et imperturbables sur cette voie.

Il a ajouté qu’au sein de l’étatmajor de l’Ufdg et de ceux de ses alliés politiques, l’heure est à «encourager le CNRD (Comité national du rassemblement pour le développement) à réussir «le retour à l’ordre constitutionnel». Cela sous-entend qu’il faudrait que les partisans de Cellou Dalein Diallo et les soutiens de la transition accompagnent eux aussi la réussite du gouvernement mis en place par le colonel Mamady Doumbouya.

C’est aussi une manière de sonner la fin de la récréation en rappelant le Cnrd à sa mission qui consiste à créer les conditions d’une élection juste et transparente et rendre le pouvoir aux civils. Cellou Dalein Diallo est conscient que l’Ufdg étant le parti le mieux placé et le plus à même de remporter les élections locales, législatives et présidentielles à venir, à l’heure qu’il fait dans le pays, il doit faire «face à la jalousie, à la haine, des gens» opposés  à  lui  et  à  son leader qui «trouvent des mots pour vouloir (les) opposer au Cnrd» qui a balayé le régime Alpha Condé.

Le Président de la transition Mamady Doumbouya

L’Ufdg souhaite que ses partisans aient toujours à l’esprit que c’est le Cnrd, du colonel Doumbouya et son équipe, qui a «libéré» ses  prisonniers  son siège national sis à la Minière et ses bureaux administratifs du quartier général de Hamdallaye-Cbg. C’est également le Cnrd qui a «démilitarisé» tous les quartiers de l’axe Hamdallaye-Kagbélen «autrefois annexés» par  la  soldatesque  du régime Condé.

Quoi de plus normal, en effet, que de soutenir le Cnrd dans la réussite de la transition? En réponse à cette question simple et précise, Dalein Diallo dit haut et fort qu’il soutient et accompagne Doumbouya et son équipe. C’est exprimé. Au niveau de l’Alliance nationale pour l’alternance démocratique (Anad), dont est membre l’Ufdg, les membres avaient considéré, dans un communiqué lui par Dalein Diallo en personne, que le 5 septembre 2021 jour du coup d’Etat du Cnrd, était un jour qui consacre la victoire du peuple et l’échec du régime dictatorial de Condé. C’était là un soutien officiel mais prudent. Diallo souhaite la mise en place d’institutions légitimes capables de mettre en œuvre les réformes pouvant conduire rapidement le pays à l’instauration de l’État de droit. C’est la nouvelle dynamique.

Par Le Populaire

Related posts

Coronavirus : la fin d’un monde ?

Diallo Tidian

Covid-19 : Le FMI approuve un décaissement de 148 millions de dollars US en faveur de la Guinée

Diallo Tidian

Thierno Mamadou Diallo, porte-drapeau guinéen au Congrès mondial des jeunes leaders.

Diallo Tidian