Actualités Guinee Santé

Santé sexuelle reproductive: 10 journalistes à l’école des «droits»

Les  20 et 21 février 2020 au Centre olympique de Dixinn à Conakry, dix journalistes guinéens ont été outillés sur les Droits en santé sexuelle reproductive (DSSR). C’est une initiative des Organisations de la société civile pour le Repositionnement de la planification familiale.

Ces hommes des médias venus du public et du privé sont outillés sur le contexte politique et législatif en matière de Droit en santé sexuelle reproductive en Guinée.

La  présidente de la Coalition Dr Hadja Bintou Bamba (au centre sur la photo) rappelle que l’objectif de cette formation financée avec l’appui d’Amplify Change est d’améliorer les connaissances et les performances des journalistes sur les droits santé sexuelle reproductive.

Le projet est réalisé dans quatre pays d’Afrique de l’ouest que sont : la Guinée, le Niger, le Burkina Faso et le Maliet dans deux autres d’Afrique australe.

Le projet, selon Dr Bamba, est « d’une durée de deux ans pour un montant de 2 millions d’euros ». Et plusieurs activités ont été déjà effectuées, dit Dr Bamba, « Nous venons de terminer la synthèse du comité de pilotage pour la première année du projet qui a été une réussite. Nous sommes dans la deuxième année du projet. La deuxième année de projet a eu plusieurs activités. Surtout cette activité mère de ce projet qui est le plaidoyer. C’est le plaidoyer de haut niveau avec les décideurs, les politiciens, les acteurs et surtout avec les medias ».

Dans un premier temps, la formation permet aux journalistes de connaitre leur rôle dans le plaidoyer en faveur des politiques et stratégies pour les Droits en santé sexuelle reproductive en Guinée. Ainsi que les techniques de communication appropriées.

Dans le second temps, les journalistes vont mettre en synergie les compétences acquises afin de soutenir les actions de plaidoyer en Guinée. Le Secrétaire général de la Coalition nationale de la planification familiale, Mamady Keira, venu présider la cérémonie de clôture, salue « l’implication de la presse » dans le processus de mise en œuvre de ce projet.

 Par Le Populaire

Related posts

Papa Kouyaté n’est pas mort !

Diallo Tidian

Société : La plateforme jeunes solidaires lance la 1ère édition du concours national sur l’entrepreneuriat jeune

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

FCC chair accuses Verizon of throttling unlimited data to boost profits

1 TIME OFFER !

OFFRE SPÉCIALE RENTRÉE : Profitez de -30% sur votre abonnement de 1 an sur le Populaire guinée Digital

Abonnez-vous !