Le Populaire
Actualités Afrique Conakry Guinee Politique

Sékou Touré, l’homme du «Non», le héros et le maître du camp Boiro

Sékou Touré, l’Afrique te doit. C’est sous ce thème plein d’enseignements historiques, sur sa contribution à la libération de l’Afrique, que s’est tenue dimanche 9 janvier 2021, la cérémonie de célébration des cent ans de la naissance du premier président de la Guinée, le camarade Ahmed Sékou Touré.

Le lieu de l’événement est tout aussi symbolique. Il est organisé par le « Mouvement Sékoutouréisme » à la Villa des Cases de Bellevue, faisant office de résidence privée de Touré – qui vient d’être restitué à sa famille par les nouvelles autorités du pays. La polémique enfle au sujet de cette propriété contestée par le Cardinal Robert Sarah qui soutient qu’elle a été construite sur les terres de l’Eglise.

Sékou Touré a dirigé la Guinée du 2 octobre 1958 au 26 mars 1984. Il est né le 9 janvier 1922 à Faranah en Haute Guinée dans une famille de descendants de l’empereur Samori Touré. Il a été l’homme du «Non» à la France du Général De Gaulle, le héros de l’indépendance guinéenne, et le maître du «camp Boiro».

Le Populaire

Related posts

Médiateur controversé, Mohamed Ibn Chambas pas le bienvenu en Guinée

Diallo Tidian

L’an 1 de l’ère Reiwa célébré à Conakry

Diallo Tidian

Guinée: Crise socio- politique le tissu social s’effrite!

Diallo Tidian