Le Populaire
Actualités Art & Culture Conakry Guinee

Soufiane Bangoura et Mamadi Keita, le danseur de ballet et le djembéfola ont rejoint le monde du silence.

Deux célébrités, deux destins, tous liés à la culture guinéenne, ont rejoint le monde du silence. Le premier, c’est le danseur de ballet et célèbre formateur de stagiaires venant des pays occidentaux pour apprendre l’art de la danse et du tam-tam en Guinée, Soufiane Bangoura. Il nous a quittés le 10 juin 2021. Il ne sera jamais oublié par ses camarades, ses coéquipiers de la Maison des jeunes de Kaloum, où il évoluait, et ses nombreux fans.

Le second, c’est l’illustre maître du Djembé, le percussionniste de renommée internationale, Mamadi Keita alias djembéfola, qui a rendu l’âme le lundi 21 juin 2021 en Belgique.

Ils ont tous deux eu une vie pleine et réussie dans leur domaine. Ils s’en vont après avoir été utiles à leur patrie et à leurs nombreux stagiaires, qui continuent de promouvoir l’art de la percussion, la chorégraphie, et la danse africaine de Guinée dans les quatre coins de la planète terre.

Par Le Populaire

Related posts

Communiqué de Presse de l’Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou (UCPO)

Diallo Tidian

Papa Koly Kourouma réunit l’Afrique de l’ouest autour de la question de l’eau

Diallo Tidian

Origine et Migration des Peuls vers le Fouta Djallon par Elhadj Sankarela.

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba