Actualités Conakry Guinee Politique Sociéte

Soumah tape sur la tête et les pattes de la tortue

La grève des enseignants se poursuit. C’est la décision du secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (Slecg), après que le gouvernement ait proposé mardi 28 janvier 2020 entre 1et 1 million 300 mille Francs guinéens selon les zones sur le salaire des enseignants. La nouvelle est alléchante. «Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras» dit La Fontaine dans Le petit poisson et le pêcheur.

Le principal leader syndical Aboubacar Soumah (sur la photo) à l’origine de la revendication d’un salaire de 8 millions de FG par enseignant et par mois, est d’accord qu’il s’agit bien d’un acquis, mais rejette la forme de la négociation dans laquelle ne sont représentés que des dissidents et des opposants au Slecg. La pêche n’est pas en cause, mais la manière. D’où la décision de Soumah et Cie de continuer à marteler sur la tête et la queue de la tortue pour faire gagner davantage les syndiqués de l’éducation.

Related posts

Christ Kibeloh de retour sur la scène littéraire avec « une vie d’enfer » son quatrième ouvrage.

Diallo Tidian

Le journaliste Marouane sera libéré dans les prochaines heures

Diallo Tidian

Halimatou Camara, présidente au look décomplexé

Diallo Tidian

1 TIME OFFER !

OFFRE SPÉCIALE RENTRÉE : Profitez de -30% sur votre abonnement de 1 an sur le Populaire guinée Digital

Abonnez-vous !