Le Populaire
Actualités Conakry Guinee Politique

Sow Boubacar rappelle que «Dieu n’offrira jamais sa pitié aux lâches».

A partir de la Suisse où il suit les événements qui se succèdent en Guinée tout comme il participe activement au combat démocratique pris en otage par des opportunistes sans foi ni loi qui peuplent les hautes sphères de décision, le coordinateur local du Fndc rappelle que « l’histoire est têtue». Ceci pour envoyer son message à «ceux qui s’amusaient à dire ‘‘Anawotagui’’ (en langue soussou, cela ne concerne que vous) lorsque les autres se battaient mains nues contre les dérives autoritaires d’Alpha Condé».

A cette catégorie de guinéens, Sow dit qu’ils «vont être les premiers à payer le prix de leur lâcheté sous le règne du Colonel Doumbouya». Le combattant de la démocratie et homme de foi convaincu (sur la photo, en chemise blanche, avec Ibrahima Diallo et Sékou Koundouno et leur convive du Fndc) assure que «Dieu n’offrira jamais sa généreuse et gracieuse pitié aux lâches. Personne ne récoltera les fruits des arbres d’une plantation arrosée par les larmes de ses voisins. Tous ceux qui n’ont pas le sens républicain et qui mettent en avant leurs intérêts égoïstes dans leur positionnement politique, vont déchanter, regretter leur attitude primitive».

Par Le Populaire

Related posts

Avec Ibn Chambas la Cedeao gagne à tous les coups

Diallo Tidian

La Guinée reçoit un appui de l’UGP à travers le REDISSE et le PRSCS

Diallo Tidian

Kandas Condé, un brillant juriste à la direction de la Conservation foncière de Kindia

Diallo Tidian