Economie

Afrique : La croissance des technologies financières atteindra trois milliards de dollars d’ici 2020 (EcoBank)

Le secteur des technologies financières (ou “fintech”) en Afrique devrait passer de quelque 200 millions de dollars actuellement à près de trois milliards de dollars d’ici 2020, a rapporté jeudi le groupe bancaire panafricain Ecobank.

Le nombre de transactions numériques au Rwanda a augmenté de 11% au cours du premier semestre de 2017 s’élevant à 1,53 million, au lieu de 1,37 million l’année précédente, a indiqué la vice-présidente adjointe de la division push payments du groupe Ecobank, Nshuti Lucy Mbabazi, au dernier jour du sommet Africa Tech à Kigali, capitale du Rwanda.
S’exprimant lors d’une session consacrée à la réalisation d’une société démonétisée en Afrique, Mme Mbabazi a souligné l’importance des technologies financières et de l’évolution vers une société démonétisée (sans paiement en argent liquide).
“La technologie numérique joue un rôle central. La technologie offre des opportunités formidables en termes d’ouverture de nouveaux marchés, d’augmentation du choix et de prestation rapide des services”, a-t-elle souligné.
L’Afrique est actuellement le fer de lance des technologies financières, puisque 57,6% des quelque 175 millions de comptes d’argent mobile actifs enregistrés au monde, soit 110,1 millions, sont situés en Afrique sub-saharienne, selon les statistiques du groupe Ecobank.
Le sommet Africa Tech, qui s’est achevé jeudi, a réuni près de 250 dirigeants africains et internationaux du secteur des technologies pour discuter des nouvelles évolutions des technologies numériques.
En collaboration avec Chine Nouvelle

Related posts

Libre tribune: L’irréductible Moustapha Naïté!

Diallo Tidian

Appui à la gouvernance locale en Guinée: La Banque mondiale finance 40 millions Usd

Diallo Tidian

Banque Africaine de Développement: le rapport Mary Robinson blanchit Adesina sur les 16 allégations

Diallo Tidian

Leave a Comment