Le Populaire
Actualités Art & Culture Conakry Guinee Sociéte

Troisième envolée du festival de Dubréka

En prélude à cette 3e édition,  le comité d’organisation du Festival de théâtre de Dubréka (Festrad), piloté par Hassan Hilal Sylla, a organisé vendredi, 4 décembre 2020, au Centre Culturel franco-guinéen (Ccfg), une conférence de presse pour présenter le programme qui a pour thème central: L’art en temps  de confinement.

Un festival qui se tient du lundi 7 au 13 décembre dans l’enceinte de l’Institut supérieur des arts de Guinée (Isag), et qui prend en compte la connaissance et la valorisation du théâtre de notre pays. D’éminentes personnalités ont pris part à la rencontre, en l’occurrence le directeur national de la culture, Jean Baptiste Williams, le directeur général de Fonds de développement des arts et de la culture (Fodac), Malick Kébé et plusieurs invités.

L’occasion pour le directeur général du Fodac de féliciter les organisateurs pour cette belle initiative surtout en cette période de crise sanitaire mondiale marquée par la covid-19. Avec la progression rapide que connaît le Festrad qui est en sa troisième édition, Malick Kébé a rassuré qu’il donnera le maximum de lui-même pour organiser des séries de formation aux personnes qui voudront bien s’investir dans le domaine afin de pouvoir élargir l’activité sur toute l’étendue du territoire guinéen. Ce, pour donner une image de référence à notre pays dans le domaine du théâtre.

Accueillant cette perspective, le directeur exécutif du FestradHassan Hilal Sylla , a tenu à exprimer sa gratitude à l’endroit du ministère des Sports de la Culture et du patrimoine historique, ainsi qu’à l’ensemble des partenaires qui soutiennent ce festival depuis la première édition. Un festival, dit-il, qui a trois innovations et qui met l’accent sur les projets de création.

Avec l’objectif d’amener les associations culturelles et artistiques, les compagnies  de théâtre, à proposer des projets de création en vue de les aider à rechercher des financements. Et aussi,  permettre que les productions locales de cette année puissent être privilégiées au niveau  de la diffusion.

Enfin, le festival de Dubréka, ce n’est plus trois jours mais une semaine. Tous les jours que Dieu fait, deux spectacles sont donnés par les artistes à Dubréka. Un programme bien conçu apprécié à sa juste valeur par le directeur national de la Culture, Jean Baptiste Williams qui a, au nom du ministère en charge de la Culture et du patrimoine historique, encouragé et félicité les organisateurs tout en promettant aux membres de la commission d’organisation que son ministère sera à leurs côtés pour la bonne tenue du festival.

Par Sékouba Kourouma

Related posts

Victime d’une cabale, qui est ce Ministre qui dérange tant ?

Diallo Tidian

L’auto-isolement de Don Kass inquiète

Diallo Tidian

La 8e édition du Semi-marathon de Conakry aura lieu le 12 avril 2020

Diallo Tidian