Actualités Art & Culture International Sociéte

Un Singapourien va prendre les rênes de l’OMPI

Daren Tang, actuel directeur de l’Office de la propriété intellectuelle de Singapour, a été désigné pour diriger une organisation de l’ONU dont la mission est de protéger les droits de la propriété intellectuelle dans le monde entier.

Il a été sélectionné, le 4 mars, par le comité de coordination de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) à l’issue d’un vote où il a obtenu 55 voix contre 28 pour Wang Binying, sa rivale chinoise. Une fois sa nomination confirmée par l’Assemblée générale de l’OMPI en mai, M. Tang succédera à l’actuel directeur général, Francis Gurry, dont le mandat se termine le 30 septembre.

L’OMPI, qui compte 193 membres, est une organisation de l’ONU chargée de protéger et de promouvoir les droits de propriété intellectuelle, qui sont l’un des piliers du monde des affaires d’aujourd’hui. Autrement dit, les inventeurs, les créateurs et les entrepreneurs ont droit à la protection des œuvres de l’esprit dont ils sont les auteurs, ce qui leur permet de tirer un avantage financier de leur travail.

« M. Tang est un maître à penser en matière de propriété intellectuelle et un fervent défenseur de la transparence et de l’intégrité institutionnelle », a déclaré le secrétaire d’État, Michael Pompeo*, lors d’une conférence de presse, le 5 mars. « La protection des droits de propriété est un élément essentiel pour stimuler l’innovation, les investissements et les opportunités économiques », a ajouté le chef de la diplomatie.

Daren Tang est titulaire d’une licence de droit de l’université nationale de Singapour et d’un master en droit de l’université de Georgetown, à Washington. Il a également suivi l’Advanced Management Program de l’université Harvard, au Massachusetts.

« Les États-Unis se réjouissent à la perspective de travailler en étroite collaboration avec lui pour accomplir la mission principale de l’OMPI, laquelle est de protéger la propriété intellectuelle », a conclu M. Pompeo en anglais

Par Leigh Hartman ( https://share.america.gov/fr  )

Related posts

Condé et Ouattara à l’honneur en France : Affaire 3e mandat, «débarquement» imminent

Ehadj Aboubacar Diallo Kaba

Guinée – Guinée Bissau: pas besoin de s’emballer dans le turban de l’«affaire Embaló»

Diallo Tidian

La contestation du régime dans une nouvelle phase : Soumah reprend le bonnet de gréviste

Diallo Tidian

1 TIME OFFER !

OFFRE SPÉCIALE RENTRÉE : Profitez de -30% sur votre abonnement de 1 an sur le Populaire guinée Digital

Abonnez-vous !