Le Populaire
Actualités Guinee International Politique

Vers des sanctions internationales contre les caciques du régime Condé

Les listes des fossoyeurs de la constitutions sont dans tous les bureaux des grands décideurs du monde. A présent, les acteurs du Front national pour la défense de la constitution (Fndc) accélèrent les démarches afin d’obtenir des pays occidentaux des sanctions contre les promoteurs du 3e mandat en Guinée.

Une conférence de presse est prévue dans ce sens aujourd’hui à Conakry. Avec, à la clé, des révélations sur l’assassinat des opposants à la veille et pendant le double scrutin du 22 mars, l’incendie des lieux de culte (église et mosquée) à Nzérékoré au sud du pays.

Si le programme préétabli reste inchangé, les membres du collectif des avocats du Fndc (leaders de l’opposition politique et acteurs de la société civile) Me Mohamed Traoré ancien bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée et ses collègues Me Salifou Béavogui et Me Pépé Antoine Lama vont se confier aux journalistes à partir de 14h à la Maison de la presse située à Kipé près de l’espace culturel Justin Morel Junior.

Par Gordio Kane

Related posts

Le nouveau « fichier électoral est suffisamment convaincant » : La Ceni tire le chapeau aux experts de la Cedeao

Diallo Tidian

Alpha Saliou Wann pilonne Sékhoutouréya

Diallo Tidian

Deux présumés assassins de Sosthène Loua dans le filet des enquêteurs

Diallo Tidian